Valence d’Agen – samedi 15 décembre 15h00a

Valence d’Agen bat  anglet 25-13 (13-06).

Arbitre : M. Courbin.

 

VALENCE D’AGEN : 3E Bouyxou (16e), Dulay (53e), de Pénalité (71e) ; 1T Bouyxou (16e) ; 2P Bouyxou (4e, 27e). 

Carton jaune : Gory (35e), Minguillon (63e). 
ANGLET : 1E Fauqué (76e) ; 1T Fauqué (76e) ; 2P Maamaatuaiahutapu (24e, 36e).

Carton jaune : Berho (19e), Bruno (53e). 

ANGLET : 15. Chouzenoux ; 14. Poki, 13. Couet Lannes, 12. Chabat, 11. Logé (22. Dehez 50e) ; 10. (21. Fauqué 55e), 9. Etchepare (20. Duhalde 55e) ; 7. Biscay (cap) (19. Heguiaphal 46e), 8. Tafernaberry, 6. Fatigue (17. Lecomte 66e); 5. Pinet, 4. Pinon (18. Dartigues 46e) ; 3. Schuster, 2. Berho (16. Perez 19e), 1. Bruno (23. Rodrigues 59e). 

VALENCE D’AGEN : 15. Minguillon (21. Bensalla 73e) ; 14. Fresneda, 13. Furini, 12. Meneghini, 11. Lecareux ; 10. Bouyxou, 9. Dulay (20. Davin 72e) ; 7. Lescout (19. Anania 73e), 8. Fofana, 6. Gorry (cap) ; 5. Aisake (18. Salase 56e), 4. Nugent ; 3. Margveliani (23 Taeae 731e), 2. Khanfous (16. Gaston 56e), 1. Hernandez (23. Gouveia 56e). 

Non entré en jeu : 22. Lacombe. 

 

Les locaux surmotivés ont fait la course en tête sur un terrain gras et une pluie continue. Des conditions qui ne perturbaient pas le canonnier local Bouyxou qui, dès la 4eme, ouvrait le score sur pénalité. Il creusait l’écart à la 16ème sur un essai personnel qu’il transformait  lui-même.

La domination territoriale était valencienne mais une bonne défense des Angloys permettaient à ces derniers de rester au contact des locaux. Deux pénalités de Julien Maamaatuaiahutapu leur permettaient d’atteindre la mi-temps sur le score de 13 à 6.

Dès le début du second acte, Valence d’Agen domine les débats  et mettait les Angloys sous pression en mêlée fermée et inscrivait deux essais supplémentaires dont un de pénalité.

Il faut dire qu’une première ligne entière (Lapeyrade, Dezes, Argagnon) était restée au Pays Basque pour diverses raisons : suspension, blessure, obligations professionnelles.

Les valenciens obtenaient ainsi le bonus offensif, 25 à 6 à la 72eme. Mais ça c’était sans compter sur l’éternel jeune Sébastien Fauque qui trompait la défense adverse et privait les tarnais du bonus offensif.

Valence d’Agen s’est relancé dans la course au maintien en obtenant une victoire méritée.

A présent, place aux agapes et à un repos bien mérité.  

Reprise, le 13 janvier 2019 contre Oloron.