ANGLET – Dimanche 16 février – 15h30

Union Cognac Saint Jean d’Angely bat Anglet 34 – 13 (07 – 13).

Arbitre : M. Santamaria (Occitanie).

UCS : 4E Lefort (23e), Salvetat (44e), Zubizarreta (49e), Billou (80+2e) ; 4T Lalarme (23e, 44e, 49e), Debladis (80+2e) ; 2P Debladis (65e, 68e).

Carton jaune : Decubert (59e), Lotawa (69e).
ANGLET : 1E Duhalde (33e) ; 1T Fauqué (33e) ; 2P Fauqué (21e, 28e).

 Carton jaune : Dartigues (52e), Lourdelet (79e).

 

ANGLET : 15. Viudes, 14. Lafourcade, 13. Chabat, 12. Dhuin, 11. Hegarty; 10.Fauqué (cap) (21. Pulon 54e), 9. Duhalde (20. Gouaux  54e); 7. Bergounioux, 8. Tafernaberry, 6. Leconte (19. Egurrola 43e); 5. Dartigues, 4. Pinon (18. Betachet 57e); 3. Zabala (23. Lapeyrade 57e), 2. Berho (16. Schuster 57e), 1. Mamou (17. Lourdelet 57e)

Non entré en jeu : 22. Antunes Pinto

COGNAC ST JEAN ANGELY : 15. Lefort; 14. Vunisa (22.Gmir 66e), 13. Lotawa, 12. Ramoka, 11. Salvetat ; 10. Lalarme (cap) (21. Debladis 59e), 9. Cecot (20. Billou MT); 7. Zubizarreta, 8. Davetawalu, 6. Decubert (cap) (19. Bonnet 69e); 5. Hay (18. Geffre 43e), 4. Praud; 3. Gau (23.Hygonnet MT), 2. Campergue (16. Bruno 59e), 1. Vatubua (17. Maniulua 79e)

 

Avec le vent, chaque équipe a eu sa mi-temps et, le moins que l’on puisse dire, c’est que celle des visiteurs a été plus prolifique.

En première période, après des débats équilibrés, les réalistes Charentais marquaient sur une de leur seule possession dans le camp angloy. Pourtant, la défense agressive des Angloys et une mêlée dominatrice permettaient à Sébastien Fauqué d’ouvrir, logiquement, le score.

Vers la demi-heure de jeu, après une pénalité rapidement jouée aux 40 mètres, les bleus  échouaient sur la ligne d’essai. Les trois points de la pénalité, qui s’en suivaient, étaient peu chers payés pour les visiteurs.

Quelques instants après, après un beau mouvement des trois quart, Brendan Hegarty était poussé en touche à 2 mètres de la ligne.

La touche était cafouillée par les visiteurs et Bastien Duhalde marquait l’essai. Avec la transformation de Sébastien Fauqué, les Angloys, bien en place, viraient en tête à la pause (13 à 7).

A la reprise, les leaders de la poule revenaient sur la pelouse avec de meilleures intentions. En plus, Anglet perdait rapidement son feu follet, Ibai Leconte, intenable jusque là. Après sa sortie en cinq, les visiteurs  marquaient deux essais quasiment semblables : un ballon volé dans un ruck, une attaque et Ramoka, qui faisait la différence, envoyait un coéquipier derrière la ligne… De 13 à 7, les Charentais passaient devant 21 à 13 à la 49ème.

Les Angloys étaient sonnés et la puissance du banc visiteur allait alourdir l’addition, avec 2 nouvelles pénalités en 3 minutes. (27 à 13 à la 68ème)

Bousculant la mêlée bleue dans le dernier quart d’heure, les visiteurs allaient chercher l’essai du bonus sur une dernière mêlée, en infériorité numérique, une nouvelle fois enfoncée.

Les bleus, méconnaissables en seconde période, encaissaient une sévère défaite contre le leader incontesté de la poule. Les cinq Charento-Fidjien ayant fait beaucoup de mal dans la défense angloye, Alexandre Gouaux devait espérer une plus belle performance pour son retour sous nos couleurs.