A ANGLET, Stade Saint Jean -Dimanche 8 octobre – 15h45

Cognac Saint Jean d’Angely bat Anglet 20 à 13 (10-06)

 

Arbitre : M. Sacarot (Périgord Agenais).

COGNAC SAINT JEAN D’ANGELY : 2E Davetawalu (1e), Crémoux (73e) ; 2T Roberts (1e), Crémoux (73e) ; 2P Roberts (27e, 48e).

 Carton jaune: Letellier (31e).

 
ANGLET : 1E Heguiaphal (78e) ; 1T Ferré (78e) ; 2P Fauqué (11e, 36e). 

Carton blanc : Antunes Pinto (58e). 

COGNAC SAINT JEAN D’ANGELY : 15. Mounier ; 14. Pageneau (21. Prat Marty 78e), 13. Bolavocu, 12. Gillot Joannet (19. Lavetanakoroi 42e), 11. Daunivicu ; 10. Roberts (20. Crémoux 51e), 9. Entraygues ; 7. Davetawalu, 8. De Pauw(cap), 6. Gateau (22. Jenkins 60e) ; 5. Letellier (18. Cosson 51e), 4. Prau ; 3. Hygonnet (17. Vatuba 51e), 2. Ardiaga (16. Campergue 51e), 1. Battilana. (23. Puleoto 51e) 

ANGLET : 15. Chouzenoux ; 14. Giordano, 13. Gillen Larrart, 12. Achigar (22. Hegarty 48e), 11. Antunes Pinto ; 10. Fauqué (21. ferré 72e), 9. Etchepare ; 7. Biscay (cap), 8. Tafernaberry, 6. Cazaux (19.Heguiaphal 48e); 5. Pinet, 4. Jordan Dartigues (18. Gaston 60e) ; 3. Lapeyrade (23. Perez 60e), 2. Dezes, (16. Berho 41e) 1. Bruno (17. Argagnon 41e). Non entré en jeu : 20. Audap.

L’entame ne pouvait être plus mauvaise pour les Angloys : sur le coup d’envoi cafouillé, ils offraient aux visiteurs une touche, suivie d’un essai. Le chrono affichait à peine une minute…

Pour se relancer, les bleus mettaient de la vitesse dans leur jeu pour répondre à la puissance des Charentais. Cela permettait à Sébastien FAUQUE de ramener les siens à 6 à 10. Quelques actions Angloyes auraient mérité un meilleur sort mais des imprécisions dans les derniers gestes permettaient aux visiteurs de virer en tête aux citrons.

En début de deuxième mi-temps, la domination de la mêlée des visiteurs leur permirent  de prendre un peu plus le large (13 à 6). Puis ce fut un long arrêt de jeu (30 minutes) consécutif à la blessure du pilier Battilana.

 A la reprise, sur une action d’essai angloye, le contre Charentais bien mené, finissait entre les poteaux annihilant les efforts des bleus pour recoller au score.

Mais ne lâchant rien, les Angloys allaient chercher le bonus défensif dans les derniers instants grâce à un essai d’Andoni HEGUIAPHAL, transformé par Maxime FERRE.

Hélas, les sept points laissés à l’entame ne seront jamais rattrapés.

 

Espoirs Fédéraux

Stado Tarbais bat Anglet 24 à 10 (7-0)

Pour Anglet

1 E Leconte

1 T Darrigues

1P Darrigues

ANGLET : 15. Orard ; 14. Laveau, 13. Leo Larrart, 12. Flavien Dartigues, 11. Enfedaque ; 10. Darrigues 9. Audap ; 7. Leconte, 8. Cabanne, 6. Kasprowicz; 5. Costecalde, 4 Cano; 3. Martins Rodriguez, 2.Zueras, 1. Larribe

Remplaçants tous rentrés : Chery, Santesteban, Curutchet, Louis, Auvitu, Garnier, Maran, Brané

 

En lever de rideau, les jeunes Angloys n’ont pas démérité face aux solides Tarbais, formatés pour le niveau supérieur.

Les Pyrénéens dominateurs inscrivaient un essai à la 25ème minute alors que le score était de 3 partout.

Mais sur le renvoi, les  Angloys égalisaient après une belle échappée d’Ibai LECONTE qui finissait entre les poteaux.

La mi-temps était sifflée sur ce score de parité de 10 partout.

En début de seconde mi-temps, les avants visiteurs dominaient ; les bleus se mettaient à la faute et le capitaine Lionel MARTINS RODRIGUES écopait d’un carton jaune. Avec cette infériorité numérique, les Tarbais accentuaient leur domination et marquaient deux essais coup sur coup.

A la recherche du bonus, les visiteurs s’agaçaient de la résistance angloye et les deux équipes finssaient à quatorze, l’arbitre voyant rouge dans les derniers instants.

A noter le retour après un an d’absence de Txomin SANTESTEBAN toujours à la pointe du combat.

Bon rétablissement à Benjamin CURUTCHET qui quitta prématurément ses copains sur blessure.

Les jeunes angloys continuent leur apprentissage mais proposent une qualité de jeu et une abnégation laissant augurer de meilleurs lendemains.