Espoirs Fédéraux

Stade Orok Bat Samedi 14 mars 15h30

Anglet bat Saint Sulpice sur Lèze  28 à 07 ( 14 à 00)

Pour Anglet

4 E Fourmeaux, Giordano, Dartigues, Costecalde

4T Belleret (3) Baup

Anglet 15. Maran, 14. Linxe, 13. Giordano, 12. Dartigues (cap), 11. Baup

  1. Belleret, 9. Audap, 8. Fourmeaux, 7. Cabanne, 6. Orlandini.
  2. Gaston, 4. Costecalde, 3. Argagnon, 2. Santesteban, 1. Martins Rodrigues

Remplaçants tous rentrés : Zueras, Kasprowics, Rémy, Cano, Garnier, Bisauta, Beaugendre, Brané.

Bien relancés dans la course à la qualification après leur belle victoire à Lombez, les jeunes bleus se devaient de confirmer devant le nouveau leader.

Ils débutaient idéalement le match en marquant un premier essai dès la 6ème minute. Les Angloys envoyaient du jeu, et étaient récompensés rapidement, en marquant une seconde fois en milieu de mi-temps (14 à 0 à la 20 ème)

En début de seconde mi-temps, les bleus obtenaient le bonus offensif grâce à un troisième essai (21 à 0 à la 47ème).

Pour éviter toute désillusion, les hommes du Capitaine Fly sécurisaient leur bonus à l’heure de jeu (28 à 0).

Les rouges et verts sauvaient l’honneur en fin de partie mais les angloys remportaient une belle victoire bonifiée leur permettant d’envisager la qualification.

Bravo à tout le groupe qui réalise une très belle fin de saison.

 

Juniors Balandrade

Quart de finale du Championnat d’Aquitaine

Bizanos Samedi 14 mars 15h30

Anglet bat Bizanos 10 à 3 (10 à 3)

Pour Anglet

1 E Gette

1T et 1P Rourre

Les jeunes bleus démarraient fort en marquant un bel essai dès la 5ème minute,  Remi Gette bien décalé par Max Rourre, donnait l’avantage aux siens. La transformation difficile était réussie par Max.

Par la suite, la partie s’équilibrait et les béarnais reprenaient des couleurs et agressaient la défense bleue.

Mais restant sérieux, les Angloys ne lâchaient rien et la mi-temps était sifflée sur le score de 10 à 3.

En seconde mi temps, avec l’appui du vent, les jeunes bleus dominaient le reste du match. Efficaces en touches, ils n’arrivaient pas, cependant, à enfoncer le clou malgré plusieurs actions près de la ligne.

Sans s’affoler, ils résistaient aux derniers assauts béarnais et obtenaient ainsi leur qualification pour le dernier carré aquitain.