BAYONNE – Stade Jean Dauger– vendredi 2 novembre – 20h45

Saint Jean de Luz bat Anglet 19-13 (09-10).

Arbitre : M. Lespes (Ile de France).
ANGLET : 1E Lapeyrade (30e), 1T Fauqué (30e), 2P Fauqué (2e, 42e).

 Carton jaunes : Hegarty (67e).

SAINT JEAN DE LUZ : 1E Collectif (50e), 1T Iturriria (50e), 4P Iturriria (13e, 16e, 21e, 70e)

ANGLET : 15. Chouzenoux, 14. Couet Lannes, 13. Hegarty, 12. Chabat, 11. Fischer (22. Maamaatuaiahutapu 66e) 10. Fauqué, 9. Duhalde (21. Etchepare 68e); 7. Heguiaphal (18. Tafernaberry 61e), 8. Biscay (cap), 6.Leconte, (19. Cazaux 40e) 5. Pinon (20. Dartigues 57e), 4. Pinet, 3. Lapeyrade (16. Bruno 57e), 2. Berho (17. Dezes 57e), 1. Argagnon (23. Perez 57e)

SAINT JEAN DE LUZ : 15. Miura, 14. J.Elissalde, 13. Pietrelli, 12. Daubas, 11. Mendiague (22. Garicoix 50e); 10. Ituriria, 9. Alliot (21. Betbeder 70e) ; 7. Sajous (18. Paillard 67e), 8. Quintana, 6. Da Costa (20. Laffargue 50e), 5. Elgoyhen (cap), 4. Goya (19. X.Elissalde 47e); 3. Penigaud (30. C. Martinez 50e), 2. Broucaret (16. Hiriart Urruty 47e), 1. J.Martinez (17. Mamou 50e) 

 

 

Jour, horaire et stade inhabituel pour cette rencontre entre les deux frères ennemis de la côte.

En effet, le match avait droit à une retransmission télévisée sur la chaine l’Equipe21.

Malgré cela, la ferveur populaire et la curiosité avait amené près de 5000 personnes à Jean Dauger.

Nullement impressionnés, les joueurs se sont donnés à fond et cela de la première à la dernière minute.

Le débat était de qualité, les impacts virulents, les vagues  d’attaque luzienne se brisaient sur la défense agressive des angloys.

Les verts dominaient, jouaient tous les ballons mais les bleus veillaient au grain. Le scénario des précédentes rencontres se répétait, sur leur peu de ballon, les bleus étaient dangereux. Brendan Hegarty, de retour de blessure, déchirait la défense Luzienne mais malheureusement la belle action était mal terminée.

Jusqu’à la demi-heure de jeu, les deux buteurs meublaient le score (9 à 3) mais sur une pénaltouche bien manœuvrée par les Angloys, Florian Lapeyrade finissait derrière la ligne. Avec la transformation de Sébastien Fauqué, les bleus atteignaient la mi-temps en tête (10 à 9).

Le second acte sera du même acabit, âpre, disputé ; aucune équipe n’était prête à lâcher.

Le nombreux public se régalait du spectacle proposé, les téléspectateurs découvraient un rugby  amateur de grande qualité.

Les Luziens trouvaient la faille aussi sur une pénaltouche et reprenaient l’avantage. S’en suivit une domination  verte et un essai raté de peu à 10 minutes du terme.

La fin de match était angloye, le pilonnage en règle de la ligne Luzienne n’était cependant pas récompensé.

A deux minutes de la fin, Monsieur l’arbitre jugea que le dernier ballon était gardé au sol, permettant aux verts de se dégager et assurer ainsi le gain du match.

Les Luziens signaient un huitième succès d’affilé ; les angloys sortaient déçus de cette partie malgré le point de bonus défensif ramené.

Un derby basco-basque de Fédérale 1 haut en crampons, en engagement, en qualité, en combat. Les forces basques de la côte !