SAINT JEAN DE LUZ – Samedi 22 février – 15h30

Saint Jean de Luz bat Anglet 22 – 16 (12-10).

Arbitre : M. Bru (Occitanie).

SAINT JEAN DE LUZ : 1E de pénalité (67e) ; 5P Otazo (12e, 18e, 28e, 39e, 47e).

Carton jaune : X. Elissalde (42e) Pénigaud (60e).

Carton rouge : Larzabal (79e).

ANGLET : 1E Viudes (21e) ; 1T Fauqué (21e) ; 3P Fauqué (5e, 46e, 50e).

Carton jaune : Dartigues (22e), Schuster (60e), Hegarty (67e).
Carton rouge : Mamou (38e).

 

ANGLET : 15. Viudes ; 14. Couet Lannes, 13. Hegarty, 12. Lafourcade (22. Chabat 65e), 11. Fischer ; 10. Fauqué (cap) (21. Pulon 65e), 9. Duhalde (20. Gouaux 65e) ; 7. Cazaux (17. Lourdelet 72e), 8. Tafernaberry (19. Betachet 75e), 6. Leconte (3. Lapeyrade 44e); 5. Bergounioux, 4. Dartigues (18. Pinon 60e) ; 3. Lapeyrade (16. Schuster 34e), 2. Mena, 1. Mamou

Non entré en jeu : 23. Pelmard

Saint Jean de Luz : 15. Miura; 14. J.Elissalde (21. Behoteguy 70e) 13. Garicoix, 12. Pietrelli (20. Daubas 54e), 11. Mendiague (22.  Acebes 79e); 10. Otazo, 9. Alliot; 7. Sajous, 8. X.Elissalde (19. Cancillo 55e), 6. Juanicotena; 5. Elgoyhen (cap), 4. Goya; 3. Penigaud, 2. Iriart Urruty (16. Broucaret 70e), 1. Tescher (17. Landrodie 50e)

Non entré en jeu : 23. Sentenac

 

Le temps était beau, le public nombreux et le lever de rideau entre les voisins d’Urrugne et Saint Pée avait ouvert les appétits.

Les deux équipes, pas au mieux en ce moment avec de nombreuses absences, se jetaient néanmoins à corps perdus dans ce derby.

Et ce sont les visiteurs angloys qui dominaient ce début de match et obtenaient rapidement une pénalité transformée par Sébastien Fauqué.  Les Luziens, à leur tour, mettaient les bleus à la faute et Otazo permettait aux siens de prendre les devant. (6 à 3).

Mais en milieu de mi-temps, après un beau mouvement, les Angloys obtenaient une pénalité au niveau des 22 mètres. Antoine Viudes surprenait tout le monde en la jouant vite et filait entre les poteaux. (6 à 10).

Les Angloys étaient bien dans le match, agressifs en défense et présents dans le jeu au large. Mais cet excès d’agressivité allait coûter cher : c’est d’abord Jordan Dartigues qui laissait les siens à 14 durant 10 minutes. A petite cause, grands effets, à 7 contre 8, et sur une mêlée enfoncée, la réaction épidermique de Thomas Mamou lui valait un carton rouge… Pour équilibrer la mêlée, les coachs choisissaient de sortir le virevoltant Ibai Leconte, encore intenable en ce début de match.

La mi-temps était sifflée sur le score très serré de 12 à 10. A la reprise, Anglet débutait à 14. Pourtant à l’heure de jeu, après que les deux buteurs scoraient à tour de rôle, c’est Anglet qui était devant : 16 à 15.

Les mêlées n’étaient pas satisfaisantes, et, à la 62ème, Monsieur l’arbitre sortait Penigaud et Jérôme Schuster, pour fautes répétées. Les espaces s’ouvraient à 14 contre 13 et les Luziens déboulaient sur l’aile.

Pris à la faute, Brendan Hegarty écopait à son tour d’un carton pour un placage haut.

A 14 contre 12… Les Luziens choisissaient la mêlée. La première était enfoncée et les Kaskarrots obtenaient un essai de pénalité à 10 minutes du terme. (22 à 16)

Les Angloys tentaient, tout en fin de match, malgré la double infériorité numérique, mais en vain. Les Luziens loin d’être flamboyants remportaient ce second derby, les Angloys se contentant d’un bonus défensif toujours bon à prendre.

Il reste aux Angloys cinq rencontres pour essayer d’accrocher la qualification. Un quasi sans faute  sera indispensable mais, faisable avec 3 réceptions et 2 déplacements chez 2 mal classés.