ANGLET – Vendredi 24 aout – 19h15

US Dax bat ANGLET 33-14 (07-14).

Arbitre : M. Courbin (Côte d’Argent).

ANGLET : 2E Ibai Leconte (13e), Bastien Duhalde (33e) ; 2T Sébastien Fauqué (13e, 33e)

Carton jaune : Marc Taffernaberry (38e).

DAX : 5E Pisano (25e), Labouyrie (52e), Dechavanne (57e), Jaubert (74e) Hollet (80e); 4T Thomas Curutchet (25e, 57e, 74e, 80e)

Carton jaune : Pilioko (57e), Faitotoa (66e)

ANGLET : 15. Chouzenoux ; 14. Hegarty, 13. Couet Lannes, 12. Chabat, 11. Fischer ; 10. Fauqué, 9. Duhalde; 7. Biscay (Cap), 8. Tafernaberry, 6. Leconte; 5. Pinet, 4. Cazaux ; 3. Lapeyrade, 2. Berho, 1. Schuster

Remplaçants tous entré en jeu : Bruno, Perez Bertrand, Argagnon, Pinon, Dartigues, Henry, Perez Théo, Giordano, Fatigue, Heguiaphal, Antunes Pinto, Loge.
DAX : 15. Pisano ; 14. Jaubert, 13. Hollet, 12. Argel, 11. Dechavanne; 10. Curutchet, 9. Garrouteigt; 7. Berrenguel, 8. Soqeta, 6. Tremeau ; 5. Sentucq, 4. Huete ; 3. Kuparadze, 2. Labouyrie, 1. Faitotoa

Remplaçants tous entré en jeu : Deblancu , Pouyleau, Pilioko, Bideau, Lesparre, Gatelier, Delai, Rameau

 

La foule s’était rassemblée en masse pour ce premier et unique rendez-vous amical des bleus avant l’entame du championnat à Nafarroa dimanche prochain.

Un public très nombreux peut- être parce qu’à  Anglet tout est gratuit : les plages, les parkings, les navettes estivales et…les matchs amicaux !

Comme un symbole, le coup d’envoi était donné par le demi d’ouverture Dacquois, Thomas Curutchet, l’enfant de Saint Jean. L’émotion devait être grande pour Claude du côté de la conciergerie.

Comme il est de coutume dans les matchs de préparation, toutes les pénalités étaient tapées en touche et les équipes envoyaient du jeu. Les impacts étaient frontaux et puissants pour les Dacquois, plus dans l’évitement côté angloy, au vu du déficit physique.

Après un premier quart d’heure équilibré, Ibai Leconte s’offrait une percée dont il a le secret. Quelques temps de jeu plus tard, les dacquois étaient pénalisés et sur la pénaltouche, le pack angloy passait la ligne offrant cet essai au jeune Ibai.

Les Dacquois réagissaient : la mêlée Angloye perdait pied sur introduction landaise (il est vrai la seule fois du match). Les Dacquois choisissaient la pénaltouche et après ouverture au large, c’est l’arrière Pisano qui finissait derrière la ligne. Dans son jardin, Thomas Curutchet transformait et remettait les équipes à égalité.

Nullement découragés, les Angloys, sur une nouvelle pénaltouche, marquaient un essai par Bastien Duhalde, après une belle combinaison des trois quart autour de Sébastien Fauqué.

Malgré une infériorité numérique et un pilonnage en règle des avants Landais, les bleus résistaient et la mi-temps était sifflée sur ce score de 14 à 7.

On pouvait être rassuré sur ce point, cette année encore, les angloys ne lâcheront rien et la défense sera toujours bien en place.

La seconde période démarrait sur les mêmes bases et la puissance de Soqeta et Delai commençait à faire des dégâts autour de l’heure de jeu.  La différence entre l’équipe professionnelle, rêvant du retour rapide en ProD2, et les amateurs angloys, devenait plus visible.

Poussé par tout son pack, Simon Labouyrie, le plus Angloy des landais, ramenait les sien dans les clous (14 à 12). Puis 5 minutes plus tard, Dechavanne permettait aux Dacquois de prendre, enfin, l’avantage (57e).

Les vingt dernières minutes voyaient encore les Angloys réaliser de beaux groupés pénétrants mais sur deux contres, les Landais allaient, de nouveau, à l’essai, le second accordé dans les arrêts de jeu, malgré un ballon bien grossièrement lâché dans l’en-but.

Le public en a eu pour son argent (enfin celui de la buvette) : les deux équipes ont montré de belles et sérieuses choses avant l’entame du championnat.

Avec seulement quelques entrainements en commun, les nouvelles recrues et les nouveaux entraineurs sont déjà dans les tons.  Les bleus devraient encore donner beaucoup de plaisir à leurs supporters  cette saison…