Môssieur l’Arbitre

Si le rugby se pratique à 15 contre 15, comment ignorer le 31ème  acteur présent au début du match ?

D’autant plus que c’est lui qui le donne le coup d’envoi de son strident sifflet magique.

Ce 31ème homme c’est bien sur Môssieur l’Arbitre.

Sans lui, point de rencontre… même s’il est souvent la cible des critiques du bord de main courante ! Heureusement, les joueurs restent le plus souvent respectueux de ses décisions.

Six arbitres officient sous les couleurs de l’AORC :

  • Matthieu Bellot, le plus expérimenté,
  • Cédric Cassan, également entraineurs des juniors Balandrade,
  • Timothée Chedeville et Xavier Urhé, les jeunes arbitres
  • Deux juniors Paul Bureau et Grégoire Hody, nouvellement nommé depuis l’an dernier.

Rencontre avec Greg et Paul

En cadets, Greg évoluait au poste de 3ème ligne et Paul jouait pilier. Lors de leur passage en juniors en septembre 2017, ils choisissaient la voie de l’arbitrage.

La « vocation »  a été influencée  par Thomas Charabas, arbitre reconnu à l’international, et avant tout, un gars de la Battite ayant fait ses années junior, en entente avec l’AORC.

Toujours est-il qu’entre les arbitrages de notre tournoi poussins, puis les plateaux « minimes » où des joueurs doivent officier au sifflet, nos deux lascars ont attrapé le virus.

Tout a démarré par une journée de formation en septembre durant laquelle ils ont rencontré  l’ensemble des arbitres du comité pour des tests physiques et des séances de travail. Ces réunions au comité seront récurrentes au rythme d’une par mois environ : échanges sur des thèmes spécifiques autour de vidéos. L’objectif était fixé : une première direction de match dès la fin d’année….

Cette saison-là, Paul se consacre plus à l’arbitrage. Quant à Greg, il jouera quelques matches en Balandrade mais une blessure l’éloignera du jeu.

Le premier match

Comme convenu, le premier match à arbitrer s’annonçait : un joli cadeau pour Greg, avec un Saint Palais-Hasparren en cadet. Ce sera plus paisible pour Paul avec un Bardos-Aire sur Adour.

Les débuts sont sereins, les joueurs respectant leurs jeunes « ainés ». Du côté des entraineurs, certains seront très attentionnés et conciliants avec nos jeunes arbitres débutants ;  une minorité sera moins intéressante (mais ils n’ont peut-être rien à faire non plus sur un banc de touche….)

La relation sera plus difficile avec le public…. c’est tellement aisé de crier au vol et d’envoyer les arbitres dans un endroit de bienséance quand on est dans les tribunes. Nos jeunes arbitres le savent : le courage est d’être sur le pré.

Ces débuts restent de bons souvenirs pour nos jeunes comme cette dizaine de matchs arbitrés notamment le super challenge de France U14.

 Ils en parlent avec le sourire et un réel plaisir : ils n’ont jamais douté, même s’il fallait  sortir quelques fois les cartons. Souvenirs aussi des conditions météo connues cette année : il ne faisait pas bon mettre un arbitre dehors certaines fois !

 Diplômés

Durant cette année de formation à l’arbitrage, Greg s’entrainait parfois avec les Balandrade : Paul travaillait sa condition physique en pratiquant la Boxe Thaï.

Bonus : un préparateur physique reconnu de tous  les accompagnait dans cette formation : Tonio Gaspar !!!

Assurés d’une bonne condition physique et d’un travail sérieux de préparation, l’examen de fin d’année fut réussi avec brio, Greg terminant même major de la promo.

Aujourd’hui, les voilà « arbitres stagiaires » prêts à entamer leur seconde saison avec fougue et passion.

Si comme eux, vous êtes attiré par l’arbitrage, n’hésitez pas à franchir le pas et nous en faire part. La suite de la carrière de joueur est tout à fait compatible avec les débuts au sifflet.