OLORON  – Stade Saint Pée – Dimanche 4 mars 15h30

FC Oloron bat Anglet 25-03 (13-03)

Arbitre Monsieur Santamaria (Languedoc)

Pour Oloron: 3 E De Pénalité (40e), Lafourcade (49e), Arroyo (80e); 1 T Claverie Rospide (49e), 2P Claverie Rospide (12e, 19e)

Carton blanc: Moncade (68e)

Pour Anglet: 1 P Ferré (7e)

FC Oloron: 15 Claverie Rospide, 14 Arroyo, 13 Chantereau, 12 Lafourcade (21. Fabe 60e), 11 Pailhassar (22. Clouté 73e), 10 Chantacle, 9 Paillot; 7 Tauzin (cap) (19. Crampé 24e), 8 Chabat (20. Lacassy 73e), 6 Lacave, 5 Quintana, 4 Casassus (18. Sestiaa 51e), 3 Haurie (23. Amans 56e), 2 Porte Laborde (17. Tessariol 70e), 1. Aléo (16. Moncade 46e)

ANGLET: 15 Chouzenoux, 14 Hiriart (22. Larrart Léo 56e), 13 Larrart Gillen, 12 Achigar, 11 Antunes Pinto (20. Giordanio 72e), 10 Ferré (21. Fauqué 50e), 9 Etchepare;  7 Biscay (Cap), 8 Taffernaberry (cap), 6 Cazaux (18. Fatigue 64e), 5 Gaston, 4 Jorge (18. Heguiaphal 45e), 3 Perez (23. Lapeyrade 40e), 2 Berho (16. Dezes 56e), 1 Bruno (17. Drogon 9e)

 

Après leur revers à Hendaye, les Béarnais se sont remis sur les bons rails, bien aidés par des angloys apathiques.

Ce sont pourtant les angloys qui dominaient le début de match, récompensés par une première pénalité : en bonne position, Maxime Ferré ratait malheureusement la cible. Les angloys, après une percée de Bruno Hiriart, confirmaient leur bonne entame et ouvraient le score sur la seconde tentative de Maxime Ferré (7e).

A partir de là, les Oloronais entraient dans le match et ne lâchaient que peut souvent leurs emprise sur la partie. Privée rapidement de Paul Bruno, la mêlée était bousculée et les béarnais, après être revenus au score,  dominaient copieusement cette fin de mi temps. Juste avant les citrons, après trois mêlées pénalisées proches de la ligne, l’arbitre ne pouvait qu’accorder un essai de pénalité aux locaux. A 13 à 6, contre le vent rien n’était encore perdu, car bien que dominés en mêlée, les angloys restaient maître des airs.

L’entame de second acte était encore angloye mais comme en première mi-temps, les bleus (en blanc pour l’occasion) ont été incapables de concrétiser.

Reprenant leur domination, les oloronais marquaient un second essai (20 à 3) et s’envolaient au score, avant l’heure de jeu. Force était de constater plus d’envie et  plus de pragmatisme côté Béarnais. Et même si les dernières minutes étaient angloyes, sur un ballon tombé, l’ailier Arroyo filait derrière la ligne pour sceller définitivement la victoire des  siens juste avant la sirène.

Défaite amère pour les Angloys qui, en cas d’égalité en fin de championnat, seront devancés au goal average particulier par leur adversaire du jour. Coup de semonce aussi, avant le grand rendez vous contre les voisins Luziens, désireux de laver l’affront du match aller.

Félicitations toutefois au jeune  Alexis Jorge, qui pour un baptême du feu,  a été à la hauteur des espoirs portés en lui !