ANGLET – Dimanche 23 septembre 15h15

Anglet bat Lannemezan 22-10 (13-03).

Arbitre : M. Desvaux (Normandie).

 

ANGLET : 1E Pinon (39e) ; 1T Fauqué (39e) ; 5P Fauqué (15e, 28e, 55e, 60e, 73e).
LANNEMEZAN : 1E Demai-Hamecher (66e) ; 1T Dasque (66e) ; 1P Dasque (11e).

ANGLET : 15. Chouzenoux (22. Maamaatuaiahutapu 76e); 14. Antunes Pinto, 13. Poki (21. Giordano 64e), 12. Chabat, 11. Fischer; 10. Fauqué, 9. Etchepare (20. Duhalde 48e); 7. Heguiaphal (19. Tafernaberry 66e), 8. Biscay (cap), 6. Cazaux; 5. Pinon, 4. Pinet (18. Dartigues 66e); 3. Schuster, 2. Berho (17. Dezes 70e), 1. Bruno. (16. Argagnon 73e) Non entré en jeu : 23. Perez.

LANNEMEZAN : 15. Demai-Hamecher, 14. Vandekerkof, 13. Lafitte (20. Pailhé 73e), 12. Ducau (21. André 52e), 11. Durancet (22. Belzunce 40e), 10. Dasque, 9. Dupont, 7. Ferras, 8. Baguette, 6. Maylin, 5. Rojo (16.Gabarre 52e), 4. Pettigiani (cap) (19. Herbin 52e), 3. Cotter (17. Granja 51e), 18. Tourreau (2. Rouch 52e), 1. Mirtskhulava (23. Rixens 52e)

 

Malgré la chaleur, les deux équipes ont fourni du jeu ce dimanche à Saint Jean, pour la grande satisfaction du public relativement nombreux.

Pour se démarquer de l’entame manquée à Oloron, les angloys  démarraient fort car dès le coup d’envoi et la première touche, Nico Etchepare s’échappait au raz de ses avants, poursuivait au pied, et obtenait une bonne mêlée à cinq après même pas une minute de jeu.

Hélas, cette première mêlée était sanctionnée et les visiteurs pyrénéens pouvaient se dégager.

Les mêlées étaient chahutées et Monsieur Desvaux pénalisait, tour à tour, les deux équipes. Pas en réussite, le buteur lannemezannais, Dasque, échouait par deux fois face aux perches.

A la demi-heure de jeu, c’était cependant les Angloys qui menaient 6 à 3.

Les bleus dominaient les débats contre le vent et deux magistrales percées de Sébastien Antunes Pinto et Kade Poki auraient mérité un meilleur sort. Mais voilà : de petites fautes de mains les empêchaient de scorer. Anglet ne cessait, cependant, d’accélérer le jeu et cela allait s’avérer payant.

Juste avant la mi-temps, sur un magnifique déplacement au pied de Sébastien Fauqué, Bastien Fischer était déséquilibré en l’air. Sur la pénaltouche qui suivait, Bixente Pinon aidé de tout son pack s’affalait en but.

La mi-temps était sifflée sur le score de 13 à 3.

La seconde période voyait une nette domination angloye, récompensée par des pénalités de Sébastien Fauqué. Le trou était fait (19 – 3) et les vingt dernières minute étaient débridées, chacun relançant de ses 22. Le jeu était agréable et les visiteurs marquaient un essai à un quart d’heure de la fin leur redonnant espoir (19 – 10).

Sébastien Fauqué redonnait de l’air aux siens quelques minutes après et, malgré des tentatives des deux côtés, le score en restait là.

Face à une équipe qui n’a pas fermé le jeu, les angloys ont assuré l’essentiel et terminent ces 4 premiers matchs avec 3 victoires se plaçant d’emblée dans le peloton de tête.

 

 

ESPOIRS FEDERAUX

ANGLET – Dimanche 23 septembre 13h30

Nafarroa bat Anglet 24-08 (13-03).

 

ANGLET : 1E Logé (41e) ; 1P Perez (16e)
Nafarroa : 3E 1P

ANGLET : 15. Perez; 14. Dehez, 13. Logé, 12. Auvitu, 11. Laplace; 10. Villenave, 9. Audap (cap); 7. Gilibert, 8. Agest, 6. Dubois; 5. Moncade, 4. Jorge; 3. Urroz, 2. Brané, 1. Castillon

Remplaçants tous rentrés : Gaudin, Cano, Duboy, Cazenave, Corbi, Perret, Enfedaque, Soubirou

 

Pour le premier match à domicile, elle avait fière allure cette jeune équipe des espoirs : du gabarit, de la vitesse et l’honneur de jouer en lever de rideau de leurs ainés.

Mais voilà, c’est bien connu, un ingrédient supplémentaire est essentiel en rugby, c’est « la grinta » !

Et là, il faut reconnaitre que cette envie, cette hargne, ce désir de jouer en copains était du côté des visiteurs. De plus, ils possédaient, dans leurs rangs, quelques anciens roublards. Pourtant, l’essai de Brendan Logé, en début de deuxième période redonnait un peu d’espoir (8 à 10) mais les Bas Navarrais reprenaient de l’avance par deux pénalités (8 à 16).

Une pénaltouche, à 10 minutes du terme, était mal exploitée par les Angloys et les rouges clôturaient le score après une nouvelle percée de leur n°13 qui passait une belle après-midi à gambader à Saint Jean.

Les bleus, dominés dans chaque point de rencontre, se sont fort logiquement inclinés. Grosse déception donc mais Il est certain que cette très jeune équipe vaut beaucoup mieux que les deux prestations proposées pour cette entame de championnat. A eux de se retrousser les manches et rectifier rapidement le tir.