DAX – Samedi  11 janvier – 19h00

Dax bat Anglet 26 – 21 (13-11).

Arbitre : M. Sacarot (Nouvelle Aquitaine).

DAX : 2E Dumain (38e), Delai (74e) ; 2T Curutchet (38e, 74e) ; 4P Curutchet (17e, 26e, 44e, 64e).

Carton jaune : Pilati (67e).

ANGLET : 2E Couet Lannes (6e), Leconte (57e) ; 1T Fauqué (57e) ; 3P Fauqué (13e, 68e) Dhuin (20e).

Carton jaune : Berho (48e), Leconte (67e), Zabala (78e).

 

ANGLET : 15. Fischer ; 14. Hegarty, 13. Dhuin, 12. Chabat (19. Egurrola 63e), 11. Couet Lannes (22. Iriart 45e) ; 10. Fauqué (cap) (21. Pulon 75e), 9. Duhalde (20. Etchepare 75e) ; 7. Betachet, 8. Tafernaberry, 6. Leconte ; 5. Cazaux, 4. Pinon (18. Gilibert 63e) ; 3. Zabala (23. Lapeyrade 44e – 70e), 2. Berho (16. Mena 50e), 1. Schuster (17. Lourdelet 33e)

DAX : 15. Gatelier (22. Prat 63e) ; 14. Pilati, 13. Hollet, 12. Curutchet, 11. Delai ; 10. Argel (cap), 9. Reteau (20. Gatuingt 53e) ; 7. August, 8. Ferrer (19. Potulele 76e), 6. Aletti ; 5. Helmbacher 4. Loiret (18. Soqueta 60e) ; 3. Drean, 2. Delblancu, 1. Dumain

 

La trêve n’a pas été sereine dans le camp angloy puisque, dès le premier jour de l’année, Christophe Milhères annonçait qu’il ne continuait pas l’aventure.

C’est un historique du club qui a pris les rênes des avants dès la semaine suivante : le capitaine Anthony Biscay, en convalescence après son opération du genou,

Ce leader de jeu et de combat a su, en quelques temps, remobiliser ses troupes. Et du combat il y en a eu ce samedi à Dax !

Pourtant Anglet était toujours diminué devant avec les absences de Jordan Dartigues, Thibault Dubarry et Andoni Heguiaphal (blessés) et Thomas Mamou (obligations professionnelles).

Qu’à cela ne tienne, les bleus rentraient bien dans le match avec une défense agressive, une présence de tous les instants et des transformations de jeu déstabilisantes.

Sur l’une d’elles, Paul Couet Lannes, se proposait au centre, prenait le trou au quarante mètres et se jouait des deux derniers défenseurs landais pour aplatir en coin. Anglet prenait même un bel avantage après une pénalité de Sébastien Fauqué (0 à 8).

Le plus angloy des Dacquois, Thomas Curutchet, permettait aux siens de rester au contact grâce à une pénalité.

Mais les bleus, bien en place, agressifs au possible, étaient toujours devant.

Juste avant la mi-temps, cependant, la puissance du pack rouge faisait la différence en envoyant le pilier Dumain derrière la ligne. Pour la première fois du match (38ème) les locaux prenaient l’avantage. (13 à 11).

Les Landais attaquaient la seconde période tambour battant et plusieurs brèches s’ouvraient dans la défense bleue. Mais là encore, les Angloys ne lâchaient rien et restaient toujours au contact.

Mieux encore, en infériorité numérique après le carton jaune de Maxime Berho, une belle combinaison des deux centres Arnaud Dhuin et Romain Chabat envoyait l’intenable Ibai Leconte derrière la ligne. (16 à 18).

Malgré les coups de butoir des Landais qui faisaient rentrer le puissant Soqueta, les vaillants Angloys ne lâchaient rien, toujours très actifs en défense. Ils n’empêchaient pas toutefois Thomas Curutchet de redonner l’avantage aux siens (19 à 18), juste avant que Sébastien Fauqué ne réplique (19 à 21).

Il restait peu de temps :  Dax faisait le forcing et finissait par conclure par son ailier fidjien Delai. (26 à 21)

Dans les 5 dernières minutes, les Angloys campaient dans les 22 adverses, finissaient même sur l’en but dacquois mais le score en restait là.

Pour ce premier match de 2020, les Angloys ont rendu une bonne copie avec un engagement de tous les instants qui leur permet de ramener un point de bonus qui comptera à coup sûr dans cette poule toujours très disputée. De belles garanties pour une fin de saison qui sera palpitante.

 

Les réactions (ohvalie actu.fr)

« On fait un bon match où on a mis beaucoup d’engagement et marqué deux beaux essais, mais ça n’a pas suffit… On a été beaucoup sanctionné je trouve sur ce match, c’est dommage parce qu’on méritait mieux je pense. Malgré ce résultat, on a recommencé l’année comme il fallait ». (Sébastien Fauqué)

« On n’était pas loin de gagner à Dax et je crois qu’on ne l’aurait pas volé ! On a fait un petit peu trop de fautes pour remporter ce genre de match, même si l’arbitrage ne nous a pas forcément aidé, mais l’état d’esprit de l’équipe a été irréprochable ! Il faudra garder la même envie pour gagner la semaine prochaine ». (Marc Tafernaberry)