Avec sa discrétion légendaire, notre ami Raymond PEÑA, a quitté les terres blancpignonnaises.

Les nouvelles générations ne connaissent pas Raymond, et pourtant il fut l’un des principaux acteurs qui ont construit et nous ont offert l’AORC. Raymond s’est donné pour le club pendant plus de 40 ans. C’était un soldat de l’ombre, rarement en première ligne, mais toujours au service du club. Il fut alternativement, dirigeant, président de l’école de rugby, président de la commission rugby de l’AO, puis fondateur et secrétaire général de l’AORC. Et enfin pour finir, secrétaire et trésorier du club des anciens. C’était un besogneux, c’était aussi et surtout la mémoire de notre club.

Son parcours à l’AORC fut remarquable, c’est l’exemple même d’un très grand dirigeant.
Avec sa disparition une page importante de l’histoire de l’AORC se tourne.

A l’heure où notre club va fêter ses 70 ans, n’oublions jamais ce superbe exemple d’engagement. Que le modèle de Raymond puisse apporter à l’AORC une nouvelle génération de dirigeants aussi dévoués.
L’AORC est triste ce lundi matin. Merci pour tout Raymond, bon vent.

Bernard LATASTE, Président de l’AORC