A ANGLET, Stade Saint Jean – dimanche 13 janvier – 15h00

Anglet bat Oloron 17-16 (07-13).

Arbitre : M. Jaulin (Pays de Loire)

ANGLET : 2E de Pénalité (39e), Schuster (61e) ; 1T Fauqué (61e) ; 1P Fauqué (47e).

Carton jaune : Argagnon (40e), Bruno (77e).
OLORON : 1E Tessariol (18e) ; 1T Clouté (18e) ; 2P Clouté (5e, 26e) ; 1D Bourdieu (51e).

Carton jaune : De Clercq (38e), Lacave (40e).

ANGLET : 15. Chouzenoux; 14. Fischer, 13. Couet Lannes, 12. Chabat, 11. Poki; 10. Fauqué, 9. Duhalde (21. Maamaatuaiahutapu 48e); 7. Biscay (cap), 8. Tafernaberry (20. Fatigue 62e), 6. Heguiaphal (17. Leconte 51e, 19.Cazaux 74e); 5. Pinet, 4. Pinon (18. Dartigues 62e); 3. Argagnon (16. Schuster 51e), 2. Dezes, 1.Bruno (23. Rodrigues 51e).

Non entré en jeu : 22. Dehez.
OLORON : 15. Clouté; 14. Pailhassar (21. Boucau 66e), 13. Chantereau, 12. Arroyo. C, 11. Deguilhem; 10.Bourdieu (20.Fabe 51e), 9. Paillot; 7. Crampé (19. Lacassy 48e), 8. Chabat., 6. Lacave; 5. Sestiaa (cap), 4. Casassus (18. Constant 63e); 3. De Clercq, 2. Tessariol, 1. Aleo (16. Moncade 48e)

Non entré en jeu : 17. Barrenquy, 22. Arroyo. A, 23. Flahaut.

 

L’AORC était privé d’une première ligne entière (Lapeyrade, Berho, Perez) et a dû croiser le fer face à une équipe de mousquetaires du ballon ovale inchangée, laquelle avait marché la semaine précédente sur Bagnères.

Sous un crachin incessant et démarrant contre le vent, les angloys n’étaient pas  capables de mettre leur jeu en place en première mi-temps. Dominés outrageusement en mêlée et dans l’agressivité, ils étaient logiquement menés 13 à 0 à la demi-heure de jeu.

Juste avant la pause, sur une de leur rare incursion dans le camp Béarnais, les bleus réduisaient la marque grâce à un essai de pénalité en raison d’un maul angloy écroulé juste avant la ligne (7 à 13 à la mi-temps).

Revenus mieux en seconde période, les Angloys marquaient d’entrée par Sébastien Fauqué. Mais sur le renvoi, un en avant et une nouvelle mêlée pénalisée permettaient aux visiteurs de maintenir leur avance (10 – 16)

A l’heure de jeu, la mêlée angloye, encore bousculée, éjectait difficilement le ballon et Romain Chabat, sous pression dégageait son camp d’un énorme coup de pied. Les visiteurs décidaient de jouer rapidement la touche mais le pressing des Angloys les poussait à la faute ; Jérôme Schuster, qui avait bien suivi, marquait en force. Les bleus prenaient enfin les devants (17-16)

La fin a été compliquée : la mêlée béarnaise mettait au supplice le huit angloys. Après deux mêlées pénalisées à 5 mètres de la ligne, Monsieur l’arbitre sortait un carton jaune pour Paul Bruno.

Faute de combattants, les dernières mêlées étaient  simulées. Les bleus ont défendu becs et ongles leur ligne à 13 contre 15 (la règle de la carence obligeait Simon Pinet à quitter ses coéquipiers). Un dernier drop des visiteurs fuyait les perches…. leur donnant un légitime sentiment de frustration.

Mais plutôt que s’en prendre à l’arbitre, au règlement ou aux joueurs angloys, les béarnais auraient dû se poser les bonnes  questions : pourquoi ils n’avaient-ils pas tenté une de ces 3 pénalités  proches des perches dans les dernières minutes ?

 

 

 

ESPOIRS FEDERAUX – amical

ANGLET – Dimanche 13 janvier 13h30

Oloron bat Anglet 14-10 (14-00).

 

ANGLET : 2E Biremon (70e) , Etchepare (72e)
Oloron : 2E(3e, 35e) 2T

ANGLET : 15. Giordano; 14. Etcheçahareta, 13. Logé, 12. Lièvremont, 11. Vacheré; 10. Pulon, 9. Etchepare; 7. Moncade, 8. Agest (cap), 6. Brethes; 5. Cano, 4.Gilibert ; 3. Arnaudin, 2. Gaudin, 1. Soubirou

Remplaçants tous rentrés : Larrea, Dorbesson, Jorge, Granel, Veron, Perez, RamBorja, Biremon, Duboy, Henry, Lalanne

 

En attente de la seconde phase, les espoirs angloys, reversés en challenge Capdeville,  étaient opposés aux Oloronais qualifiés, eux, pour la poule principale.

Contre le vent, les jeunes bleus étaient dominés en première période, encaissant un essai d’entrée de jeu et un second juste avant la mi-temps (14 – 00)

Par la suite, le jeu s’équilibrait et la seconde période était angloye. Avec deux essais, ils recollaient au score entretenant l’espoir jusqu’à la fin. (14-10)

Cette large revue d’effectif et cette bonne prestation permet d’envisager une belle fin de saison en challenge Capdeville.