A ANGLET, Dimanche 21 octobre -15h15

Anglet bat Albi 16 – 10 (06 – 07).

Arbitre : M. Puharre (Nouvelle Aquitaine).

ANGLET : 1E Pinon (65e) ; 1T Chouzenoux (65e) ; 3P Fauqué (20e, 39e, 52e).

Carton jaune : Schuster (35e), Fauqué (55e), Pinet (60e) Pinon (79e).
ALBI : 1E Vaccaro (37e) ; 1T Russel (37e) ; 1P Bisman (47e).

Carton jaune : Bertrand (19e, 60e), André (29e), Jean-Jacques (34e), Cormenier (60e).

Carton rouge : Bertrand (60e), Essid (63e).

ANGLET : 15. Chouzenoux ; 14. Couet Lannes, 13. Poki, 12. Chabat, 11. Fischer (21. Hegarty 70e); 10. Fauqué (20. Etchepare 70e) 9. Duhalde; 7. Heguiaphal, 8. Biscay (cap), 6. Cazaux (19. Leconte 49e); 5. Pinon, 4. Dartigues (18. Pinet 52e); 3. Lapeyrade (23. Perez 52e), 2. Dezes (17. Berho 43e), 1. Schuster. (16. Argagnon 70e)

Non entré en jeu : 22. Maamaatuaiahutapu.
ALBI : 15. Caminati ; 14. Lacelle, 13. Vaccaro, 12. Bertrand, 11. Decrop (21. Nabaro 60e); 10. Russell, 9. Bisman; 7. Pardakthy (20. Essid 43e), 8. Whetton, 6. Farret ; 5. André, 4. Dufour (18. Boukherou 60e, 19. Calas 73e); 3. Navrozachvili (23. Toetu 49e), 2. Feltrin, 1. Jean-Jacques. (17. Cormenier 49e)

Non entré en jeu : 16. Castant, 22. Doan.

 

Anglet a réussi un petit exploit ce dimanche en venant à bout des solides Albigeois déjà préparés pour la PRO D2.

D’entrée de match, les bleus ne s’en laissent pas compter, ils étaient agressifs sur chaque montées et perturbaient notablement les albigeois.

Dans les premières minutes, les visiteurs durent aplatir deux fois dans leur en but, et le jeu se cantonnait dans leurs 40 mètres. Logiquement après deux premiers échecs, Sébastien Fauqué ouvrait la marque.

Albi souhaitait se servir de son arme favorite, à savoir le groupé pénétrant après touche. Ainsi, ils jouaient plusieurs pénaltouches alors que les 3 points étaient réalisables. Hélas pour eux aucune n’aboutira, les angloys défendaient très bien sur les tentatives d’avancées des albigeois.

Dominant la première mi-temps, les bleus étaient cependant menés 7 à 6 à la mi-temps, après une interception de Vaccaro contre le court du jeu. Anglet était dans les clous, malgré une touche perturbée par les grands gabarits visiteurs.

La seconde période était du même acabit. On se demandait quel club jouait la montée, et les visiteurs, fortement contrariés par les Angloys, se mirent à déjouer et craquèrent à l’heure de jeu en prenant 2 cartons rouges consécutifs. Leur jeu devint rugueux, les décisions de l’arbitre souvent contestées.

A 15 contre 13, Anglet dominait toujours et c’est sur une pénaltouche justement que les bleus marquaient un essai par Bixente Pinon. Thomas Chouzenoux suppléant Sébastien Fauqué, ajoutait la transformation qui permettait aux bleus de passer devant.

Les dix dernières minutes furent albigeoise, encore 5 pénaltouches furent trouvées proche de la ligne mais la défense  Angloye héroïque repoussa toutes les tentatives.

Magnifique victoire, pleine de courage et d’abnégation, les angloys fournissant leur match le plus abouti depuis le début de cette saison.

 

 

ESPOIRS FEDERAUX

ANGLET – Dimanche 21 octobre 13h30

Saint Jean de Luz bat Anglet 28-13 (21-08).

 

ANGLET : 2E Pulon (41e) Perez (16e), 1P Perez (5e)
Saint jean de Luz : 4E 4T

ANGLET : 15. Logé; 14. Ram Borja, 13. Dehez, 12. Perez, 11. Perret; 10. Pulon, 9. Auvitu; 7. Brethes, 8. Agest (cap), 6. Gette; 5. Gilibert, 4. Jorge; 3. Urroz, 2. Brané, 1. Hucher

Remplaçants tous rentrés : Aguerre, Dubois, Egurrola, Kasprowics, Audap, Claudon, Biremon, Rodrigues

 

Les jeunes bleus avaient l’honneur de jouer le lever de rideau du match AORC Albi, sur la pelouse du stade Saint Jean dernièrement refaite.

Si dans le contenu il y a du progrès, la victoire elle, n’est toujours pas au rendez-vous.

C’est une équipe très rajeunie qui s’est présentée sur la pelouse avec pas moins de 6 « 2000 » de 18 ans à peine et 3 joueurs encore de moins de 20 ans. Le match fut engagé, agréable mais les Luziens plus matures ont su faire la différence en marquant deux essai en fin de première période.

La seconde mi-temps fût plus équilibrée, en toute fin de match, les bleus marquaient un essai les rapprochant du bonus défensif, mais sur le renvoi, ce sont les Luziens qui clôturaient la marque.