ANGLET – Dimanche 1er mars – 15h00

Anglet bat Bassin d’Arcachon 12 – 10 (07-10).

Arbitre : M. Labarre (Bretagne).

ANGLET : 2E Leconte (21e), Tafernaberry (70e) ; 1T Fauqué (21e).

Carton jaune : Leconte (80 + 2e).

Carton rouge : Balhadère (74e)
Bassin d’Arcachon : 1E Duluc (9e), 1T Bats (9e) 1P Bats (19e).

Carton jaune : Geneste (2e), Constanzo (30e).

Carton rouge : Cros (44e)

ANGLET : 15. Viudes, 14. Couet Lannes, 13. Lafourcade, 12. Chabat, 11. Fischer (22. Haran 79e) ; 10. Fauqué (cap) (21. Pulon 50e), 9. Gouaux (20. Etchepare 62e) ; 7. Betachet (18. Bergounioux 66e), 8. Tafernaberry, 6. Leconte ; 5. Cazaux, 4. Pinon (19. Gilibert 70e) ; 3. Zabala (23. Lapeyrade 66e), 2. Mena (16. Schuster 57e), 1. Pelmard (17. Lourdelet 61e)

BASSIN ARCACHON : 15. Domec, 14. Duluc, 13. Mathieu, 12. Gregory Ring, 11. Darclanne ; 10. Geneste, 9. Bats (20. Peignon 72e) ; 7. Costanzo, 8. Cros (cap), 6. Gayon ; 5. Batista, 4. Farmer. M (18. Dazey 14e) ; 3. Grafouillère (16. Kafoa 49e), 2. Claudey (17. Ruiz 58e), 1. Estorge (23. Captus 49e)

Non entré en jeu : 19. Server, 21. Tesquet, 22. Cazaux.

 

Depuis les deux dernières défaites contre Cognac St Jean d’Angely et le SJLO, les Angloys devaient se focaliser sur le maintien et espérer un parcours quasi parfait pour accrocher une qualification.

Quoi de plus compliqué que d’affronter un adversaire jouant aussi sa survie et toujours très accrocheur….

Pourtant, les deux équipes avaient choisi d’envoyer du jeu et l’entame était très agréable.

Même si Anglet dominait contre le vent et obtenait 5 pénalités en peu de temps, ce sont bien les riverains du bassin, en infériorité numérique, qui marquaient le premier essai : Duluc franchissait la ligne après un beau mouvement de trois quarts, plein de vitesse.

Bats aggravait la marque quelques instants après et permettait aux visiteurs de prendre un bel avantage (10 à 0).

Mais comme souvent, c’est Ibai Leconte qui sonnait le réveil de l’AORC : après un beau mouvement qui balayait deux fois le terrain, en position de centre, il filait derrière la ligne (10 à 7).

Dans la seconde partie de mi-temps, les Angloys dominaient et obtenaient plusieurs pénalités transformées en pénaltouches. Mais chaque fois, une petite erreur les empêchaient de concrétiser.

Avec le vent en seconde période, les Bleus investissaient le camp girondin. Dès cette entame tonitruante, les visiteurs étaient réduits à 14, le capitaine Cros étant expulsé.

Anglet continuait sa domination mais se heurtait toujours à la très rigoureuse défense bordelaise. Entre pénaltouches avortées et points au pied laissés en route, les Bleus n’étaient pas serins en cette fin de match.

La délivrance viendra de Marc Tafernaberry, qui, lui aussi en position de centre, marquait le deuxième essai angloy.

Les dernières minutes étaient difficiles pour les supporters Angloys. Réduits à 14 après le carton rouge infligé a leur entraineur (induisant la sortie de Maxime Cazaux), puis à 13 avec le carton jaune d’Ibai Leconte, ils voyaient les riverains du bassin remettre la main sur le ballon et jeter toutes leurs forces dans la bataille.

Dans les arrêts de jeu, Bats bénéficiait de 3 balles de match : deux pénalités fuyaient les barres et la dernière pénaltouche tentée partait en touche de but…

Anglet s’en sort bien et peut encore rêver de qualification.

 

Déclaration (Sud-Ouest) : Anthony Biscay

« Même s’il y a plein de choses qui ne sont pas parfaites, je suis content pour les gars. Je veux qu’ils en profitent, on gagne trop rarement depuis janvier. Faire des bonnes performances, c’est une chose. Là, il fallait surtout l’emporter. »