NANTES – Samedi 9 décembre 2017 – 18h00

Nantes bat Anglet 20-09 (03-06).

Arbitre : M. Girard (Lorraine).

ANGLET : 3P Fauqué (8e, 18e), Ferré (76e).

Carton blanc : Bruno (40e).

Carton jaune : Heguiaphal (58e).

NANTES : 3E Belleteste (42e) Diallo-dit-Peres (64e) Collectif (80e).

1P Bouillon (6e) 1T Bouillon (42e)

Carton blanc : Barrais (28e) Ambourhouet (36e)
Carton jaune : Geldenhuis (76e)

ANGLET : 15. Ferré ; 14. Dartigues Flavien (22. Antunes Pinto 50e),  13. Larrart Gillen, 12. Achigar (21. Larrart Léo 69e), 11. Giordano; 10. Fauqué (20. Durand 65e), 9. Etchepare; 7. Heguiaphal, 8. Biscay (cap) (19. Fatigue 12e), 6. Cazaux (18. Cabanne 65e); 5. Gaston (17. Drogon 43e), 4. Dartigues Jordan; 3. Perez, 2. Berho (16. Dezes 47e), 1. Bruno. (23. Larribe 51e)

NANTES : 15. Belleteste ; 14. Fradin (20. Réveillère 60e), 13. Roudil, 12. Coisy, 11. Vailea ; 10. Bouillon, 9. Pretorius (22. Massicot 46e) ; 7. Ambourhouet, 8. Diallo-dit-Peres, 6. Barrais (19. Guillaume 65e); 5. Negrillo (18. Van Wik 75e), 4. Geldenhuis; 3. Kruger (23. Kartvelashvili  48e), 2. Primault (16. Plantier 32e), 1. Foucault (17. Le Jalle 70e).

Non rentré 21. Charbonnel

 

Pour ce dernier match aller, les Angloys, leader de la poule, se déplaçaient en pays Nantais, équipe bien callée en haut de classement et aux ambitions avouées.

Une petite pluie fine s’invita juste en cette fin d’après-midi et perdura tout au long de la partie, ne facilitant pas les grandes envolées.

Dès le coup d’envoi pourtant, sur la première attaque Angloye, Sébastien Fauqué adressait un judicieux coup de pied par-dessus, repris par Gillen Larrart ; celui-ci bonifiait le ballon, gérait le 2 contre 1, mais l’ailier ne pouvait se saisir du ballon glissant alors que le chemin de l’en-but était ouvert. Le décor était planté, les Angloys allaient, malgré le temps, jouer tous les ballons et mettre du rythme.

La domination a été bleue en première mi-temps, Sébastien Fauqué ouvrant la marque dès la 8ème minute.

A la 12ème, les angloys devaient se passer de leur capitaine et leader de la touche Anthony Biscay.

Eliminé « à l’ancienne », le capitaine fut bon pour un aller-retour au CHU de Nantes et la pose de 12 points de suture au-dessus de l’œil.

Malgré ce contretemps, la touche angloye était toujours aussi efficace et dans les rucks, les bleus récupéraient ballons et pénalités. Dommage que sur deux d’entre elles, les buteurs furent un peu trop gourmands au moment d’ajuster leur coup de pied en touche. Dommage aussi que le drop de Sébastien Fauqué était renvoyé par la barre ; Et dommage enfin, qu’en supériorité numérique, une pénaltouche ne fut pas assurée….Bref, à la mi-temps, les angloys étaient devant 6 à 3, mais trop de points avaient été laissés en route.

La deuxième période fut toute autre. Les Nantais l’entamaient, tambour battant, en marquant un essai dès la 42eme minute et prenaient ainsi l’avantage. De plus, la mêlée Angloye montrait des signes de faiblesse et les pénalités se succédaient dans ce secteur depuis la demi-heure de jeu, entrainant un carton blanc pour Paul Bruno. Privé de Xabi Argagnon, Florian Lapeyrade, Simon Pinet puis, durant la rencontre, d’Anthony Biscay, l’édifice bleu s’il ne rompait pas, se fissurait considérablement. C’est d’ailleurs sur une mêlée proche de la ligne que le n°8 Nantais marquait le second essai des siens.

Malgré les conditions climatiques, les deux équipes proposaient un beau spectacle, se rendant coup pour coup, mais avec une domination nantaise inéluctable sur cette fin de match. Si le travail de sape de la mêlée locale continuait, les Angloys restaient proches du score (15 à 6), et à quelques minutes du terme, Maxime Ferré marquait la pénalité (76 ème) qui faisait rentrer les siens dans le bonus défensif (15 à 9).

Malheureusement pour l’investissement sans faille des Angloys, sur le renvoi, un en avant était commis.

Sur la mêlée, les bleus étaient à nouveau pénalisés, les Nantais choisissaient la pénaltouche et les avants finissaient dans l’en-but marquant par la même l’essai du bonus offensif.

L’arbitre sifflait la fin sur la tentative de transformation.

La belle équipe nantaise ne pouvait que savourer ce probant succès sur l’éphémère leader Angloy.

Les Nantais étaient « champion d’automne » à l’issue des matchs aller…en attendant que la Fédération régularise le litige entre l’AORC et le Bassin d’Arcachon. Vraisemblablement, dans les jours à venir, les Angloys devraient officiellement récupérer des points et retrouver donc la première place de la poule.

 

 

ESPOIRS FEDERAUX

ANGLET – Stade Orok Bat le samedi 9 décembre 2017 – 14h30

Saint jean de Luz bat Anglet 21-18 (11-06)

ANGLET : 2E Leconte (50e) Audebert (73e)

2P Perez (20e, 28e), 1T Perez (73e)

Saint Jean de Luz : 2E,  3P, 1T

ANGLET : 15. Beaugendre ; 14. Hakimi, 13. Perez, 12. Auvitu, 11. Maran; 10. Villenave, 9. Audap; 7. Costecalde, 8. Leconte, 6. Lassalle (cap); 5. Kasprowics, 4. Jorge; 3. Brané, 2. Santesteban, 1. Fourmeaux

Remplaçants (tous rentrés) : Zueras, Audebert, Curutchet, Garnier, Salcedo
Pour cet avant dernier match de la première phase, les jeunes Angloys recevaient les revanchards Luziens, vexés de leur défaite à Pavillon Bleu lors du match aller. Les visiteurs, profitant du repos de leur équipe fanion, avaient singulièrement renforcé leur effectif surtout au niveau de la ligne d’avant.

Bien que dominés dans l’exercice de la mêlée fermée, ce sont bien les jeunes bleus qui faisaient le jeu et offraient un beau spectacle aux supporters présents. Un jeu de mouvement qui tentait de déstabiliser les solides verts et rouges. Deux beaux essais furent marqués récompensant les efforts de nos jeunes, par Ibai Leconte et Baptiste Audebert. De leur côté, les Luziens répondaient par la puissance de leur avants, avec un jeu minimaliste. Efficace, car les visiteurs  remportèrent in extremis cette rencontre.

Félicitation à nos joueur et entraineurs  qui n’ont rien lâché dans cette première phase compliquée.

Après le dernier match à Tyrosse en janvier, la deuxième phase devrait proposer des confrontations plus dans nos cordes.