ANGLET – Dimanche 11 novembre 15h00

Anglet bat Lavaur 26-13 (06-10).

Arbitre : M. Alejo (Nouvelle Aquitaine).

 

ANGLET : 2E Chabat (43e), Fischer (50e) ; 2T Fauqué (43e, 50e) ; 4P Fauqué (7e, 37e, 55e), Maamaatuaiahutapu (78e).
LAVAUR : 1E Hecker (5e) ; 1T Albert (5e) ; 2P Rapp (16e), Albert (69e).

Carton jaune : Albert (12e), Lasme (40e).

ANGLET : 15. Maamaatuaiahutapu (22. Chouzenoux 69e); 14. Couet Lannes, 13. Hegarty (15. Maamaatuaiahutapu 75e), 12. Chabat, 11. Fischer ; 10. Fauqué, 9. Etchepare (21. Duhalde 51e), 7 ; Biscay (cap), 8.Tafernaberry (20. Heguiaphal 62e), 6. Cazaux (19. Fatigue 45e), 5. Pinet, 4, Dartigues (18. Pinon 62e), 3. Perez (23. Lapeyrade 45e), 2.Berho (17. Dezes 62e), 1. Schuster (16. Argagnon 69e)

LAVAUR : 15. Rapp; 14. Migayrou (21. Mouysset 69e), 13. Hecker (22. Marion 48e), 12. Hallinger, 11. Lasme; 10. Albert, 9. Lenfant (20. Queheille 48e), 7 ; Lane (cap), 8.Tafili, 6. Cugier (19. Auvergnas 48e), 5. Lavergne (18. Pueyo 69e), 4, Falga, 3. Poo (17. Taumoepeau .62e), 2.Trassoudaine (16. Vialatte 75e), 1. Grolleau (23. Clermont 62e)

 

Les conditions étaient idéales pour assister à une belle partie de rugby.  Les Angloys, après Albi et Saint jean de Luz, rencontraient une autre grosse pointure : les Tarnais de Lavaur, champion de France de fédérale 1 en titre.

Les bleus lançaient le match le pied au plancher, relançant de leur 22 la première attaque et portant le danger dans le camp visiteur. Mais sur leur première incursion dans le camp angloy, ce sont les Vauréens qui ouvraient la marque.

Toute la première mi-temps était identique à cette entame : des Angloys dominateurs qui proposaient de beaux mouvements malheureusement mal terminés.

C’était, tour à tour, Bastien Fisher, Maxime Cazaux après et belle percée, Julien Maamaat (pour un orteil en touche) ou encore Anthony Biscay qui étaient proches de marquer. Que d’occasions laissées en route qu’il ne faudrait pas avoir à regretter par la suite…. De leur côté, les expérimentés et pragmatiques Tarnais scoraient à chacune de leurs venues dans le camp angloy.

La mi-temps était sifflée sur le score de 6 à 10, après que les bleus aient manqué 4 occasions franches sur pénaltouche.

Revenus sur la pelouse avec les mêmes intentions mais avec l’efficacité en plus, les Angloys tuaient le match dans les dix premières minutes avec deux beaux essais.

Le premier, par Romain Chabat qui suivait bien une nouvelle percée de Maxime Cazaux ;  le second  par Bastien Fischer qui terminait par un dernier sprint rageur une belle action collective.

Les Angloys continuaient à envoyer du jeu, espérant un bonus offensif inespéré au vu du de l’inefficacité du premier acte. Mais là aussi, la conquête en touche, trop souvent perturbée, empêchait les bleus d’assoir leur domination.

L’essentiel était fait : une belle victoire contre un concurrent direct que les Angloys dépassent ce jour au classement. Une victoire sans s’affoler après la première période qui aurait pu-être déstabilisante.

Après Albi, Saint Jean de Luz et Lavaur, ceux sont encore deux grosses confrontations qui attendent les bleus pour la fin de cette première phase : Tyrosse et Tarbes !