A Saint Jean d’Angely,  Dimanche 11 février – 15h00

Cognac Saint Jean d’Angely bat Anglet 26 à 19 (21-07)

 

Arbitre : M. Janicot (Ile de France).

COGNAC SAINT JEAN D’ANGELY : 4E Entraygues (9e), Vatubua (19e), De Pauw (39e), Lavetanakoroi (47e); 3T Roberts Crémoux (9e, 19e, 39e).

 Carton jaune: Davetawalu (64e).

 
ANGLET : 3E Gillen Larrart (26e), Pinet (46e) Léo Larrart (57e) ; 2T Fauqué (26e, 46e). 

Carton blanc : Pinet (79e). 

COGNAC SAINT JEAN D’ANGELY : 15. Crémoux (20. Daunivicu 47e) ;  14. Pageneau (22. Prat Marty 72e), 13. Carriat (21. Bolavocu 72e), 12. Gillot Joannet, 11. Laforgue ; 10. Tardy, 9. Entraygues ; 7. Gateau, 8. De Pauw(cap), 6. Bray (19. Jenkins 40e) ; 5. Davetawalu, 4. Lavetanakoroi ; 3. Hygonnet (23. Puleoto 55e), 2. Ardiaga (16. Dorotte 515e), 1. Vatuba (18. Acosta 55e)

ANGLET : 15. Chouzenoux ; 14. Léo Larrart, 13. Gillen Larrart, 12. Duhalde, 11. Antunes Pinto ; 10. Fauqué, 9. Etchepare ; 7. Biscay (cap) (20. Fatigue 70e), 8. Cabanne, 6. Heguiaphal (19. Tafernaberry 55e); 5. Pinet, 4. Gaston; 3. Lapeyrade, 2. Dezes, (16. Berho 55e) 1. Drogon (23.Perez 55e).

Remplaçants : Bruno, Dartigues, Ferré, Beaugendre

L’Union Cognac Saint Jean d’Angely, leader de la poule restait sur sept victoires d’affilées, c’est dire si le déplacement des Angloys ne relevait pas du tourisme œnologique tentant dans cette région.

Rapidement menés, (14 à 0 à la 20ème), les angloys qui retrouvaient pour l’occasion leur capitaine Anthony Biscay, ne baissèrent pourtant pas les bras et revenaient au score grâce à un essai de Gillen Larrart, transformé par Sébastien Fauqué. Hélas, juste avant la mi-temps, les charentais reprenaient le large en marquant un nouvel essai. Les solides charentais avaient le match en main, mais les angloys jouaient tous les coups.

La pause était sifflée sur le score de 21 à 7.

Les angloys ayant en plus bénéficié d’un fort vent dans le dos en première période, les connaisseurs ne donnaient plus trop de chances à nos couleurs pour cette seconde partie de match.

Et pourtant, Simon Pinet redonnait de l’espoir avec un nouvel essai, à nouveau transformé par Sébastien Fauqué. (21 à 14). Revenu dans les points, les bleus encaissèrent malheureusement un nouvel essai dès le renvoi….Tout était à refaire, il restait une demi heure à jouer et le sort semblait cependant scellé, l’Union menait 26 à 14.

C’était sans compter sur l’orgueil de nos bleus qui dominèrent largement les débats en cette seconde période. Faisant le jeu comme à leur habitude, ils seront récompensés par un essai de Léo Larrart revenant à 7 points à 20 minutes de la fin. Un essai leur sera même hélas refusé quelques instants après. Les charentais acculés sur leur ligne surent préserver la victoire (leur huitième consécutive), le point de bonus défensif étant une maigre consolation au vu de l’investissement des Angloys. Face à une équipe préparée déjà pour la poule élite et envisageant la ProD2, nos Angloys ont bien failli déjouer tous les pronostics.

 

Crédit photo : journal Sud Ouest