Juniors Balandrade

Finale du Championnat d’Aquitaine

Samedi 19 mai 2018 à Saint Paul les Dax

Anglet bat Rassemblement Agen Garonne 13 à 8 (13 à 5)

Pour Anglet : 1E Thomas Moncade, 1T et 1P Maxime Rourre, 1 D Thomas Pulon

Pour RAS Agen Garonne : 1E, 1P

 

Anglet : 15. Maxime Rourre, 14. Guillaume Claudon, 13. Axel Nicoullaud, 12. Alex Vieillard, 11. Mikel Zabalo ; 10. Thomas Pulon, 9. Théo Justes, 8. Remi Gette (cap), 7.Andoni Olharan, 6. Baptiste Monpon, 5. Thomas Moncade, 4. Antonin Gilibert ; 3. Léo Hucher, 2. Théo Lascubé, 1. Kenny Soubirou.

Remplaçants tous rentrés : Bixente Bigot, Lucas Haristoy, Oihan Lamarens, Jules Salvan, Simon Elissondo, Thibault Mallard Gouaze, Julien Mallard Gouaze.

 

Comme le disent les « vieux » : « une finale,  ça ne se joue pas, ça se gagne ».

Oui mais pour la gagner, il vaut mieux bien la jouer !!

C’est ce qu’on fait nos jeunes Balandrade, ce samedi, contre le Rassemblement Agen Garonne.

Les jeunes angloys pouvaient s‘appuyer, pour ce rendez-vous, sur une centaine de supporters, bruyants, chantants et colorés.

Bien rentrés dans le match, les bleus scoraient rapidement par la botte de Maxime Rourre. Quelques minutes après, sur un temps fort, c’est Thomas Pulon qui claquait un beau drop.

Tout cela sous les yeux de Maxime Ferré, joueur sénior, venu encourager ses poulains.

Mais rien n’était fait : aux alentours de la demi-heure de jeu, sur l’une de leur seule incursion dans le camp angloy, les Lot et Garonnais marquaient un bel essai. (6 à 5).

Nullement découragés, les petits bleus repartaient de l’avant et Thomas Moncade, bien lancé au ras, s’affalait dans l’en-but. Avec la transformation de Max, les bleus viraient en tête à la mi-temps 13 à 5.

Une 1ère mi-temps bien gérée et dominée par l’AORC mais les agenais  étaient toujours dans la course.

Effectivement, en deuxième période, la domination était Lot et Garonnaise, aidée par quelques décisions arbitrales, pas toujours bien comprises.

Toujours est-il qu’à 5 minutes de la fin, ils recollaient au score sur pénalité (13 à 8).

La fin était intense : les Angloys défendant, avec un cœur énorme, leur ligne d’en-but.

Garce a cette solidarité, rien ne sera marqué et les petits bleus (en blanc pour l’occasion) s’autorisaient le droit de soulever le bouclier.

Félicitation à tout le groupe et son staff. Une bien belle récompense pour cette équipe qui a du se construire, parfois de façon irrégulière mais qui mena ses phases finales de manière très aboutie.