NANTES – Dimanche 15 décembre – 15h00

Nantes bat Anglet 27 – 05 (13-00).

Arbitre : M. Brayelle (Ile de France).

NANTES : 4E Taulanga (19e), Jimenez (38e), De Pénalité (50e), Burgaud (75e) ; 1T le Bourhis (75e) ; 1P Le Bourhis (34e).

ANGLET : 1E Pinon (60e).

Carton jaune : Lourdelet (30e).

ANGLET : 15. Viudes ; 14. Hegarty, 13. Dhuin, 12. Chabat (21. Couet Lannes 75e), 11. Fischer ; 10. Fauqué (cap) (22. Iriart 49e), 9. Duhalde ; 7. Betachet, 8. Tafernaberry, 6. Cazaux (20. Leconte 51e) ; 5. Pinon (19. Egurrola 63e), 4. Dubarry (18. Gilibert 42e) ; 3. Schuster (23. Zabala 44e), 2. Berho (16. Lapassouse 44e), 1. Lourdelet (17. Mamou 44e)

NANTES : 15. Aubert ; 14. Charbonnel (Cochard 70e), 13. Roudil (Massima 65e), 12. F Reveillère, 11. Jimenez ; 10. Belleteste, 9. Le Bourhis (Morel 76e) ; 7. Burgaud, 8. Taulanga (Suluka 73e), 6. Barrais ; 5. Mortier (Akwala Lokongo 60e), 4. Souvent (cap) ; 3. Kartvelishvili (Kruger 52e), 2. Primault (André 49e), 1. Plantier (Foucault 62e)

 

Avant la trêve, c’était déjà le premier match retour qui était proposé aux Angloys.

Un déplacement toujours difficile en terre nantaise où les solides locaux souhaitaient effacer leur défaite inaugurale à Saint Jean.

Les vingt premiers minutés étaient équilibrés et le score restait vierge jusqu’à l’essai de Taulanga après un départ puissant derrière sa mêlée. Profitant d’une supériorité numérique, les Nantais creusaient l’écart avec un nouvel essai. Dans les 5 dernières minutes, les Angloys faisaient le siège de l’en-but nantais…. en vain, même si Maxime Cazaux se voyait, malheureusement, refuser un essai pour quelques centimètres.

La mi-temps était sifflée sur le score sec de 13 à 0.

La seconde mi-temps était du même acabit : l’essai de Bixente Pinon sortait les locaux du bonus offensif, qu’ils récupéraient à quelques minutes de coup de sifflet final. (27 à 5).

La trêve sera la bienvenue pour les Angloys qui accumulent les blessures.

Pourtant avant cela, il faudra jouer le match en retard contre Bergerac dimanche à Saint Jean.

 

Les déclarations (journal sud-ouest)

Eric Balhadère « cette très belle équipe de Nantes mérite largement sa victoire. On a été pris dans tous les secteurs de jeu, on a été incapable de mettre notre jeu en place.

On enchaine les blessures, soit par malchance, soit parce que je n’arrive plus à faire tourner mon effectif. Avec Nantes, un club au fonctionnement pro, il y a maintenant une division d’écart. Nous, on joue dans la Fédérale 1 d’il y a 10 ans. »

Sébastien Fauqué « on s’est accroché comme on a pu mais on est tombé sur une puissante équipe de Nantes. On a essayé de mettre du jeu mais on s’est fait punir en retour. Forcement, je suis déçu du résultat. Mais je sais que les joueurs ont tout donné. »