ANGLET – Dimanche 3 février 15h00

Bagnères de Bigorre bat Anglet 18 – 11 (03-11).

Arbitre : M. Paris (Auvergne Rhône Alpes).

ANGLET : 1E Heguiaphal (37e) ; 2P Fauqué (2e, 10e).

Carton jaune : Schuster (78e).
BAGNèRES : 2E Dubarry (55e), Cabanne (75e) ; 1T Matier (75e) ; 2P Dulucq (5e, 43e).

Carton jaune : Dubarry (31e).

ANGLET : 15. Maamaatuaiahutapu (21. Chouzenoux 48e); 14. Dehez, 13. Couet Lannes, 12. Chabat, 11. Poki (22. Fischer 56e); 10. Fauqué, 9. Etchepare; 7. Brethes (19.Cazaux 48e), 8. Tafernaberry (cap) (62e), 6. Heguiaphal; 5. Pinet (20. Fatigue 71e), 4. Pinon (18. Dartigues 62e); 3. Argagnon (23. Rodrigues 40e, 16. Bruno 67e), 2.Perez (17.Dezes 77e), 1. Schuster (51e).

 

BAGNèRES : 15. Dulucq; 14. Lastisnères, 13. Saubié (21. De la Fuente 56e), 12. Cabanne, 11. Garlat (22. Matier 62e); 10.Dubarry, 9. Cayrolle (20.Arnaune 56e); 7. Degrave, 8. Bonan (cap), 6. Gayri (18. Domecq 60e); 5. Dupont (19.Urbaitis 73e), 4 Szabo (17. Bourhis 39e); 3. Alvarez (23. Lisbani 66e), 2. Brau (16. Pedoto 60e), 1. Reyes

 

La tempête était passée, le beau temps revenu : du soleil et un bon terrain ;  tous les ingrédients pour assister à une belle partie de rugby.

Si les bleus démarraient bien la rencontre avec une première pénalité de Sébastien Fauqué, dès la deuxième minute, les visiteurs répliquaient avant la 5ème, bien décidés à ne pas se laisser décrocher.

Les Angloys étaient dominateurs mais incapables de scorer sur leur domination. Problèmes de finition, avec 4 en avant dans les derniers mètres, qui ont laissé les visiteurs s’installer tranquillement dans le match. Une belle percée de Paul Couet Lannes envoyait Bixente Pinon derrière la ligne. Hélas, le ballon était relâché avant d’être aplati. Les Pyrénéens, dominateurs dans l’envie et dans le jeu au sol, n’en demandaient pas tant. La mi-temps voyait les Angloys virer devant : dans les derniers instants, marqué après une mêlée pénalisée transformée en pénaltouche, le ballon était capté, le maul se mettait en route et Andoni Heguiaphal marquait enfin.

Avec huit points d’avance, les Angloys pouvaient être confiants car ils faisaient la course en tête sans être trop inquiétés.

Mais comme pour l’équipe de France vendredi soir, la seconde période sera cauchemardesque : Bagnères, à l’heure de jeu, égalisait grâce à un contre rondement mené, près une belle initiative angloye mais une perte de balle aux 50 mètres rapidement exploitée. Les deux équipes étaient à égalité ; les bleus étaient incapables de se défaire des vaillants visiteurs.

Et à cinq minute de la fin, sur une tentative de drop ratée (mais contrée) par les noirs, les Angloys choisissaient de relancer de l’en but. Mal leur en pris, les Bigourdans coffraient le ballon et finissaient derrière la ligne.

Malgré une très belle action collective en fin de match, les bleus ne pouvaient revenir au score.

Le public, sans voix du stade Saint Jean, assistait à une victoire méritée qui donne de l’air aux visiteurs dans la course au maintien.

Par contre, la course à la qualification se complique pour les Angloys avec des échéances de gros calibres à venir.
Ce lundi la tempête est revenue dans les têtes des Angloys…..