Hendaye – Dimanche 17 septembre 2017 – 15h00

Anglet bat Hendaye 25-13 (20-6)

Arbitre : M. Frayssinet (Côte d’Argent).

Hendaye : 1E Collectif (73e); 1T Bainçonau (73e) 2P Bainçonau (7e, 21e)

Cartons jaune : Dallery (46e).

Anglet : 4E Antunes Pinto (12e, 28e, 67e), Hiriart (32e) ; 1T Ferré (12e), 1P Ferré (4e).

Carton blanc : Bruno (48e)

 

HENDAYE 15. Bainçonau ; 14. Sallaber (20. Ortega 35e), 13. Azpeitia, 12. Gaillardet, 11. Etcheverry ; 10. Gimenez, 9. Lopez Herrero (21. Detruhaut 29e) ; 7. Pinon. C (18. Moulay 70e), 8. Betachet, 6. Labeguerie (19. Sallenave 64e); 5. Pinon. V, 4. Zubizarreta (cap) ; 3. Hiriart (23. Eceizaberena 64e), 2. Ezpeleta, 1. Dallery (17. Sanchez 64e)

Non entrés en jeu 16. Samora, 22. Ducotte.

ANGLET 15. Chouzenoux ; 14. Hiriart (22.Larrart Léo 52e), 13. Dartigues Flavien (20. Durand 62e), 12. Achigar, 11. Antunes Pinto, 10. Ferré (21. Darrigues 44e), 9. Etchepare; 7. Biscay (cap), 8. Tafernaberry, 6.Cazaux (19. Leconte 60e) ; 5. Drogon (18. Lassalle 40e), 4. Dartigues Jordan; 3. Lapeyrade (16. Dezes 67e), 2. Berho (23. Perez 44e), 1. Larribe (17. Bruno 44e).

 

La première journée du championnat contre les solides Arcachonnais avait fait des dégâts dans les rangs Angloys…Xabi Argagnon, Andoni Heguiaphal, Bastien Duhalde et Gillen Larrart (protocole commotion) étaient à l’infirmerie. Ajouter à cela, Simon Pinet suspendu et Matthieu Dezes pas totalement remis d’un coup aux côtes, Carl Giordano et Fabien Gaston absents pour l’occasion. Comptablement, après ce premier match nul à domicile, les Angloys se devaient de rechercher des points en déplacement. 

D’entrée, les coachs avaient choisi de faire démarrer les « anciens »  Hendayais, Julien Larribe et Maxime Berho ; de leur côté, les frontaliers devaient se passer de l’ancien Angloy, Benjamin Alcalde, touché dans la semaine.

Dès l’entame, Maxime Ferré ouvrait la marque mais le local Jérôme Bainçonau répondait du tac au tac.

Après dix minutes d’observation, sur une touche rapidement jouée dans les 22, Thomas Chouzenoux mettait le feu au terrain ;  une mêlée et une pénaltouche plus tard, Sébastien Antunes Pinto désertait son aile, se proposait au niveau du 10 et filait derrière la ligne.

Si Bainçonau ramenait, par une pénalité, les siens à 4 points (6 – 10), Sébastien Antunes Pinto, sur un beau mouvement des trois quart, Angloys signait un doublé.

Sur une récupération et une nouvelle attaque des trois quart, c’était au tour de Bruno Hiriart d’aller derrière la ligne.

La première mi-temps était sifflée sur le score de 20 à 6. Sans forcer leur talent et grâce à 3 belles attaques, les Angloys étaient devant.

La deuxième période fut moins animée ; on s’ennuyait ferme à Ondarraitz ! Un faux rythme s’installait et sur une nouvelle fulgurance de Thomas Chouzenoux, Sébastien Antunes Pinto, impeccablement servi, signait un triplé !

Hendaye tentera bien de revenir en marquant un essai à 10 minutes de la fin. Mais les Angloys conservaient leur avance et surtout le point de bonus offensif en défendant chèrement leur ligne sur les deux dernières pénaltouches.

Pourtant, les bleus auraient du se détacher plus largement s’ils n’avaient perdu trois ballons près de l’en-but hendayais.

A noter pour ce match les débuts des jeunes Théo Lassalle et Ibai Leconte et le retour, à ce niveau, de Tom Durand, renforçant l’effectif amoindri.

 

 

Espoirs Fédéraux

Anglet bat Hendaye 24 à 19 (14 à 12)

Pour Anglet

3 E Mathias Villenave (5e), Hugo Salcedo (22e), Théo Perez, (64e)

3 T Mathias Villenave (5e, 22e, 64e) 1 P Mathias Villenave (60e)

Carton jaune : Curutchet (64e)

ANGLET : 15. Beaugendre ; 14. Maran, 13. Perez, 12. Auvitu, 11. Salcedo ; 10. Villenave 9. Audap ; 7. Louis, 8. Cabanne, 6. Orlandini ; 5. Kasprowicz, 4. Cano; 3. Brané, 2. Zueras, 1. Martins Rodrigues (cap)

Remplaçants tous rentrés : 16. Rubède, 17. Chery, 18. Egurrola, 19. Curutchet, 20. Laveau, 21. Meddour

 

En lever de rideau, les jeunes Angloys ont proposé une belle prestation pour ce premier match de championnat.

Handicapés par de nombreuses absences et l’appel au rang au dessus de quelques joueurs, ils ont abordé la rencontre sans complexe et ont rapidement scoré.

Faisant la course en tête dans une partie équilibrée, ils encaissaient, en début de seconde période, un essai de pénalité qui voyait les Hendayais enfin passer devant. Mais sans s’affoler, ils recollèrent au score par une pénalité. Un dernier essai du jeune Théo Perez, très efficace en ce début de saison, entérinait la victoire.

Cette prestation aboutie faisait rentrer l’équipe et ses coachs dans le Guinness Boock des records.

En effet, 1ere journée avancée oblige, ils sont la première équipe à gagner le premier match du premier championnat « espoir fédéraux »…qui plus est, à l’extérieur.

 Félicitations à tous et bonne saison dans ce nouveau championnat.