MARMANDE – dimanche 17 novembre – 15h30

Marmande bat Anglet  36 – 19 (12 -09).

Arbitre : M. Mounier (Auvergne Rhône Alpes).

MARMANDE : 6E Kankowski (22e, 30e), Moretto (56e), Collectif (68e), Pierre (72e), Rioualen (79e) ; 3T G. Ba (31e), Potgieter (57e, 70e).

Carton jaune : Broudiscou (16e),  Rioualen (52e)

ANGLET : 1E Leconte (48e), 1T Fauqué (48e) ; 4P Fauqué (9e, 17e, 25e, 62e).

Carton jaune : Leconte (16e), Hegarty (20e), Cazaux (57e), Fauqué (65e).

 

MARMANDE : 15. Pierre, 14. Rioualen, 13. Potgieter, 12. De Koker (21. Simple 74e), 11. G. Bares (22. Moussaid MT), 10. Bugeat, 9. A. Thomas, 7. Lajaunie (20. An Thomas 66e), 8. Kotze (cap),  6. Broudiscou, 5. Vaccaril, 4. J. Bares (19. Gazel 78e), 3. Sicaud (23. Moretto 47e), 2. Kankowski (16. De Carvalho 47e), 1.Ahaouche (17. M. Bares 47e) 

ANGLET : 15. Couet Lannes, 14. Chouzenoux, 13. Hegarty, 12. Chabat (22. Olivier 71e), 11. Viudes ; 10. Fauqué, 9. Pulon Olhasque  (20. Antunes Pinto 50e) ; 7. Cazaux (20. Brethes 67e), 8. Heguiaphal (cap), 6. Leconte (19. Betachet  60e) ; 5. Pinon  (18. Gilibert 67e), 4. Dartigues ; 3. Schuster, 2. Lapassouse (16.Mena  63e), 1. Lourdelet (17. Pelmard 63e)

 

C’est avec un 15 fortement remanié que les Angloys se présentaient en Lot et Garonne. Entre les blessés et nos deux piliers internationaux, pas moins de 13 joueurs étaient indisponibles.

Les bleus, emmaillotés de blanc, rentraient bien dans la partie :  la conquête était efficace et, par deux pénalités, Sébastien Fauqué donnait rapidement l’avantage à son équipe (0 -6 à la 17e).

Quelques instants après, les locaux, sur une pénalité, choisissaient la pénaltouche. Bien leur en pris, leur Sud Africain Kankowski, aidé de tout son pack, finissait derrière la ligne (5 à 6).

Sur le renvoi, les bleus récupéraient une nouvelle pénalité que Sébastien Fauqué transformait sans trembler (5 à 9).

Seulement, comme c’est souvent le cas cette saison, les fautes angloyes s’accumulaient et Anglet jouait encore à 13 quelques minutes. Marmande en profitait et, sur le « copié collé » du premier essai, marquait à nouveau, toujours par Kankowski. (12 à 9 à la mi-temps)

En début de seconde période, les Marmandais retrouvaient des couleurs en changeant totalement leur première ligne. Ils commençaient à mettre la main sur le match quand Ibai Leconte, dans son style caractéristique, interceptait un ballon aux 50 mètres et filait seul entre les poteaux (12 à 16).

Marmande marquait un troisième essai mais Sébastien Fauqué remettait les deux équipes à égalité à l’heure de jeu (19 à 19).

Les Angloys tenaient bon et le match pouvait basculer d’un côté comme de l’autre.

Seulement voilà, Anglet recevait encore, coup sur coup, deux cartons et jouait quelques instants à 13.

Les Lot et Garonnais profitaient de cette supériorité numérique et marquaient, en force, leur quatrième essai, synonyme de bonus offensif.

Euphoriques dans les dix dernières minutes, les Marmandais inscrivaient encoure deux essais.

Sur le dernier, une ultime munition angloye permettait d’aller chercher un point. Hélas, après tergiversation sur le lancer en touche, l’arbitre accordait un coup franc aux locaux ; ultime relance et ils marquaient une dernière fois.

Le score est très lourd pour des Angloys, en place tout le match mais qui cédaient dans les dix dernières minutes ; la faute à cette indiscipline récurrente qui les laissait encore 40 minutes en infériorité numérique.

Dans l’impossibilité de présenter un 4ème pilier, sans demi de mêlée de métier, la tache était surement trop ardue pour nos joueurs.

Bravo, toutefois, aux 3 jeunes, Thomas Pulon (19 ans) dans un rôle inhabituel, Antonin Gilibert (19 ans) et Jules Olivier (18 ans).