OLORON  – Stade Saint Pée – Dimanche 16 septembre 15h15

FC Oloron bat Anglet 32-26 (19-10)

Arbitre Monsieur Despoix (PACA)

 

OLORON: 2E Clouté (4e), Pailhassar (55e); 2T  Clouté (4e, 55e), 5P Clouté (2e, 27e, 32e, 47e, 73e), 1D Bourdieu (15e)

Carton jaune: Porte Laborde (80e)

ANGLET: 2E Fischer (25e) De Pénalité (80e) 1T Fauqué (25e), 4 P Fauqué (29e, 42e, 57e, 62e)

Carton jaune: Leconte  (45e)

 

FC Oloron: 15 Clouté, 14 Deguilhem, 13 Chantereau, 12 Arroyo (22. Boucau 52e), 11 Pailhassar, 10 Bourdiau (24. Dany 66e), 9 Alcacebe (20. Paillot 57e); 7 Crampé, 8 Chabat, 6 Lacave, 5 Sestiaa (cap) (18. Lapuyade 55e), 4 Beaumelou (19. Lacassy 61e), 3 De Clercq (23. El Kamissy 40e), 2 Amans (16. Porte Laborde 48e), 1. Moncade (17. Aléo 40e)

ANGLET: 15 Couet Lannes, 14 Antunes Pinto (22. Henry 55e), 13 Giordano, 12 Chabat, 11 Hiriart (21. Fischer 13e), 10 Belleret (20. Fauqué 20e), 9 Etchepare;  7 Heguiaphal, 8 Tafernaberry, 6 Leconte (18. Cazaux 55e), 5 Pinon (19. Agest 74e), 4 Dartigues, 3 Argagnon (23. Urroz 36e, 16. Bruno 55e), 2 Dezes (17. Perez 48e), 1 Schuster

 

De notoriété rugbystique, les déplacements  à Oloron sont toujours solides; pour cette année, l’entame ne pouvait être pire pour les angloys…

Premier ballon béarnais : pénalité (3 à 0 à la deuxième minute). Première attaque angloye : ballon tombé, poursuivi au pied, essai (10 à 0 quatrième minute).  Enfin, drop Oloronais (13 à 0 à la quinzième).

Avec les blessures de Bruno Hiriart et Baptiste Belleret dans ces premières 20 minutes,  les choses étaient bien mal engagées.

Pourtant, les Angloys faisaient le jeu mais en commettant beaucoup trop de fautes, faisant tomber trop de ballons dans la précipitation.

Heureusement, Marc Tafernaberry avait senti le coup : en interceptant aux 50 mètres un ballon Oloronais, c’est Bastien Fischer qui se proposait bien à hauteur et finissait entre les poteaux. S’en suivait un chassé-croisé de buteurs et la mi-temps était atteinte sur le score de 19 à 10.

Rien n’était perdu d’autant plus que Sébastien Fauqué, dès le début de seconde période, ramenait les siens à 6 points (19 – 13).

Hélas, sur un temps fort angloy, après avoir déjà passé une pénalité, Clouté interceptait une passe et offrait l’essai à Pailhassar. (29 -13).

Patiemment, les angloy recollaient au score, toujours par des pénalités de Sébastien Fauqué, (29 -19) et vers l’heure de jeu, la mêlée angloye prenait le dessus sur sa rivale, comme rarement ces dernières années.

Si Clouté par un dernier coup de pied assurait la victoire des siens à la 73ème, (32 – 19), les angloys se battaient jusqu’au bout pour aller chercher un point de bonus défensif. Ce sera fait aux ultimes instants : la troisième mêlée oloronaise étaient pénalisée et récompensée les Angloys d’un essai de pénalité.

Un point de bonus  défensif était ramené :  la bouteille est à moitié vide ou a moitié pleine selon les interprétations. Vu la physionomie du match, sans cette entame catastrophique, les bleus auraient pu espérer mieux.

Malgré les absences du capitaine Anthony Biscay, Florian Lapeyrade, Maxime Berho, Simon Pinet, Bastien Duhalde, Brendan Hegarty et Thomas Chouzenoux, Anglet a su montrer du caractère.

Et c’est avec une grande satisfaction qu’on a pu remarquer les entrées de Maxime Urroz (19 ans) et Manu Agest (21 ans), purs produits de la formation angloye.

 

 

Espoirs fédéraux 

OLORON  – Stade Saint Pée – Dimanche 16 septembre 13h30

FC Oloron bat Anglet 26-13 (16-06)

 

ANGLET : 1E Perez, 1T Maamaatuaiahutapu, 2 P Villenave, Maamaatuaiahutapu

 

ANGLET : 15. Maamaatuaiahutapu ; 14. Enfedaque, 13. Perez, 12. Auvitu, 11. Logé ; 10. Villenave 9. Audap (cap) ; 7. Moncade, 8. Gilibert, 6. Meddour; 5. Cano, 4. Kasprowics ; 3. Castillon, 2. Dorbessan, 1. Larrea. 

Remplaçants tous rentrés : Brané, Soubirou, Dubois, Duboy, Corbi, Laplace, Dehez, Aguerre

 

Pour ce premier match de championnat, c’est une équipe très rajeunie (surtout devant) qui se présentait en Béarn. En effet, on pouvait compter 4 joueurs d’à peine 18 ans (2000) et 2 de 1999 dans le paquet d’avant.

Par rapport à la semaine précédente, Txomin Santesteban était blessé ; Max Urroz, Manu Agest et Bixente Pinon montaient au cran dessus.

Le jeu était équilibré mais, juste avant la mi-temps, les béarnais prenaient le large par un essai entaché de grossiers en avants (16 – 6).

Si Oloron marquait encore en début de seconde période, Théo Perez ramènait les siens dans les clous après un bel essai (21 – 13).

Juste après l’heure de jeu, un dernier essai béarnais assurait la victoire aux locaux(26 – 13) mais les jeunes angloys n’ont pas démérité dans une partie agréable.