BAGNERES de BIGORRE  – Stade Marcel Cazenave – Dimanche 7 octobre 15h00

Stade Bagnèrais bat Anglet 23-16 (13-03)

Arbitre Monsieur Jaulin (Pays de Loire)

 

BAGNERES: 2E Matier (13e), Garlat (42e); 2T  Matier (13e, 42e), 3P Matier (4e, 24e, 63e)

Carton Jaune : Lisbani (26e)

ANGLET: 1E Pinon (69e) 1T Fauqué (69e), 2P Fauqué (48e, 80e), 1DG Fauqué (11e)

Carton Jaune : Tafernaberry  (62e)

 

Stade Bagnèrais: 15. Matier, 14. Lastisnères (22. Ibos 59e), 13. Barats, 12. Cabanne, 11. Garlat (21. Dulucq 75e), 10. Lassalle, 9. Arnauné (20. Cayrolle 59e); 7. Seite, 8. Bonan (16. Brau 75e), 6. Gayri, 5. Bourhis (18. Urbaitis  57e), 4. Dutrey (19. Fuxan 63e), 3 Lisbani (23. Alvarez 49e), 2 Pujo (cap), 1. Pambrun (17. Acosta 77e)

ANGLET: 15. Chouzenoux (22.  Maamaatuaiahutapu 72e), 14. Antunes Pinto, 13. Giordano, 12. Chabat, 11. Fischer (21. Giordano 53e), 10. Fauqué, 9. Duhalde (20. Etchepare 63e);  7. Biscay (cap),  8. Tafernaberry, 6. Heguiaphal, 5. Dartigues (18. Pinon 49e), 4. Pinet (19. Cazaux 57e), 3. Perez (23. Argagnon 55e), 2. Berho (17. Dezes 57e), 1. Bruno (16. Schuster 40e)

 

Décidément, au pied des Pyrénées, les angloys ont la fâcheuse habitude de mal démarrer  leur match.

Entame catastrophique à Oloron (10 à 0 à la 5ème) et guère mieux à Bagnères : deux pénalités en 5 minutes et un ballon tombé un peu plus tard qui voyait les noirs filer derrière la ligne (10 à 3 à la 13eme).

Pourtant, ce sont bien les bleus qui avaient la main sur le ballon ; la touche bigourdane était perturbée et perdait même 5 ballons sur ses lancers. Le pack bleu avançait mais il y avait toujours un petit grain de sable (ou de grésil) pour empêcher les Angloys de scorer.

A la demi-heure de jeu, après un carton jaune bagnérais, les bleus choisissaient la pénaltouche ; là encore, le lancer, pas droit, les empêchait de concrétiser. 

Sans avoir été mis en danger, les Angloys accusaient tout de même un retard de 10 points à la mi-temps.

Pas rédhibitoire, cependant, car ils allaient entamer la deuxième période, aidés du vent.

Mais voilà, dès l’entame, Bonan perçait la défense, trouvait du soutien sur ses côtés et l’ailier Garlat assommait les Angloys en marquant le second essai bigourdan (20 à 3).

Les Angloys faisaient le jeu mais leurs attaques étaient stériles. Jusqu’à ce que, sur une pénaltouche et une nouvelle avancée du pack bleu, Bixente Pinon finissait derrière la ligne (23 à 13).

Il restait alors 10 minutes pour aller chercher « quelque chose »….

Ce sera fait sur une dernière pénalité après une nouvelle avancée des avants : Sébastien Fauqué ne tremblait pas et marquait les 3 points synonymes de bonus défensif.

Même si ce point sera important dans le décompte final,  à Bagnères comme à Oloron, les bleus pouvaient espérer  mieux.

 

 

Espoirs fédéraux 

BAGNERES de BIGORRE  – Stade Marcel Cazenave – Dimanche 7 octobre 13h30

Stade Bagnèrais bat Anglet 17-00 (14-00)

 

ANGLET : 15. Perret; 14. Enfedaque, 13. Logé, 12. Auvitu, 11. Laplace ; 10. Villenave 9. Corbi; 7. Aguerre, 8. Agest (cap), 6.Brethes ; 5. Cano, 4. Jorge ; 3. Urroz, 2. Gaudin, 1. Larrea. 

Remplaçants tous rentrés : Rodriguez, Santesteban, Kasprowics, Meddour, Laveau, Perez, Duboy, Audap

 

Face aux très solides avants bigourdans, les jeunes bleus accusaient rapidement un retard conséquent (14 à 0 à la 20ème).

Malmenés en mêlée, imprécis en touche, il était difficile de rivaliser. Pourtant, à la demi-heure, les débats s’équilibraient.

Les bleus tentaient de refaire leur retard en mettant de la vitesse dans leur jeu mais la défense noire était bien en place.

Les noirs, plus agressifs, remportaient logiquement cette rencontre ; les jeunes bleus continuent leur apprentissage.