Actualités

  • photo pano2v2

CHAPITRE 8 : Décennie 2008 – 2017

Les Français sont, à nouveau, finalistes de la coupe du monde en 2011. Seulement voilà, à l’Eden Park d’Auckland, face à des Néo-Zélandais, recherchant un second succès après 1987, les français s’inclinent 8 à 7 dans un match très controversé. Dans cette équipe menée par « l’Angloy » Marc LIEVREMONT, évoluent les « historiques » biarrots : Dimitri YACHVILI, Imanol HARIGNORDOQUY et Damien TRAILLE...

  • photo pano2v2

CHAPITRE 7 : Décennie 1998 – 2007

Les Français sont encore finalistes de la coupe du monde en 1999. Ils s’inclinent face à l’Australie après avoir réussi une magnifique demi finale face aux All Blacks (43 – 31). L’ancien Bayonnais Christophe LAMAISON mène de main de maitre le jeu du XV de France.
Ce sera aussi deux défaites en demi-finale en 2003 et 2007 après un quart de finale épique à Cardiff, toujours contre les all Blacks...

  • Vignette

Les Espoirs et les Balandrade en verve !

Espoirs Fédéraux : Anglet bat Saint Sulpice sur Lèze 28 à 07 ( 14 à 00)
Stade Orok Bat Samedi 14 mars 15h30
Bien relancés dans la course à la qualification après leur belle victoire à Lombez, les jeunes bleus se devaient de confirmer devant le nouveau leader. Ils débutaient idéalement le match en marquant un premier essai dès la 6ème minute. Les Angloys envoyaient du jeu, et étaient récompensés rapidement, en marquant une seconde fois en milieu de mi-temps (14 à 0 à la 20 ème)...
Juniors Balandrade : Anglet bat Bizanos 10 à 3 (10 à 3)
Quart de finale du Championnat d’Aquitaine - Bizanos Samedi 14 mars 15h30
Les jeunes bleus démarraient fort en marquant un bel essai dès la 5ème minute, Remi Gette bien décalé par Max Rourre, donnait l’avantage aux siens. La transformation difficile était réussie par Max. Par la suite, la partie s’équilibrait et les béarnais reprenaient des couleurs et agressaient la défense bleue...

  • vignette

Des nouvelles de nos jeunes pousses

Samedi 10 mars à ANGLET stade de Girouette
Tournoi U8 : 16 équipes engagées, dont des clubs comme Dax, le Biarritz Olympique et l’Avion Bayonnais, réparties sur 2 niveaux lors de ce tournoi qui s’est déroulé au stade de Girouette. Challenge Joaquin TELLERIA (Niveau 1) : victoire de l’équipe Sare/St Pée devant nos petits bleus d’Anglet qui terminent meilleure défense du tournoi. Le podium est complété par l’Aviron Bayonnais...
Rencontres U6 : En parallèle au tournoi u8, nos U6 ont participé à un plateau à Girouette avec les équipes de l’AS Bayonnaise, du Biarritz Olympique et de l’Aviron Bayonnais. Un moment d’échange rugbystique très sympathique au cours duquel chacun de nos petits bleus ont pu montrer leurs qualités...
Tournoi de SAUJON : U12 et U10
U12 : Le jour puis la nuit : Une matinée de gala pour nos joueurs, avec 3 victoires à la clé sur 3 matchs qui nous permettent de jouer les prétendants l’après-midi...

  • photo pano2v2

CHAPITRE 6 : Décennie 1988 – 1997

En 1991, la France accueillait la Coupe du Monde de rugby. Hélas, les bleus rataient leur mondial. Serge BLANCO, pour sa dernière campagne internationale, sera défait au Parc des Princes par des anglais d’une agressivité plus que limite. Avec lui évoluaient Paxcal ONDARTS et Grégoire LASCUBE.
Cela se passera mieux 4 ans plus tard en Afrique du Sud : les futurs champion sud-africains éliminaient les bleus en demi-finale, malgré les efforts du Bayonnais (et futur Biarrot) Jean Michel GONZALEZ. Durant cette décennie, l’équipe de France réussissait le grand chelem dans le tournoi des V nations en 1997...

  • vignette

Belle journée pour nos jeunes bleus

Juniors Balandrade : Samedi 7 avril à Orok Bat - AORC 20 – 07 Stade Bordelais
Huitième de finale du Championnat d’Aquitaine
Pour ce premier match éliminatoire, les jeunes Angloys étaient opposés à leur vieille connaissance Bordelaise. Dominateurs tout au long du match, les bleus ont eu du mal à concrétiser...
Juniors Belascain : Samedi 7 avril à Bayonne - ASB 14 – 34 AORC
A la fin de ce match, il m’est revenu une citation drôle d’un entraîneur inconnu : « Il vous faudrait regarder ce que humilité veut dire dans l'annuaire!". En effet, ce dernier match de poule à Bayonne face aux voisins de l’ASB devait servir de répétition avant les phases finales afin de travailler et peaufiner le jeu...
Juniors Belascain : Samedi 24 mars à Orok Bat - AORC 18 – 17 Mauléon
C’était la finale de la poule avec, comme enjeu, la première place à la condition que les Angloys obtiennent le bonus offensif. Objectif raté pour les locaux mais ce fut un sacré match avec de l’engagement et du suspense malgré une météo capricieuse....

  • Vignette

Un coup de mou de la Une, Un coup de peps des Espoirs !

Tyrosse bat Anglet 25-09 (11-03).
TYROSSE - dimanche 8 avril 2018 - 15h30
Les données n’étaient pas les mêmes au coup d’envoi de cette rencontre : à deux journées de la fin, la victoire était impérative pour les Tyrossais pour espérer des phases finales.
Pourtant, ce sont les angloys qui rentraient le mieux dans la partie. Une domination sans partage en début de match malheureusement stérile : échec au pied, une pénaltouche mal négociée et surtout une percée de Brendan Hegarty, bien relayée par Maxime Cazaux qui, un adversaire sur le dos, ne pouvait allonger sa passe vers Bruno Hiriart, décalé aux 22 mètres.
Et pour leur première incursion dans le camp angloy, les Landais ouvraient la marque (3 à 0 à la 9eme minute). Anglet poursuivait sa domination et Sébastien Fauqué égalisait à la 20ème...

  • photo pano2

Chapitre 5 – Décennie 1978 – 1987

Les bons résultats du XV de France, l’embellie CCBL et la première coupe du monde
Le 14 juillet 1979, dans le cadre de leur tournée, l’équipe de France, menée par le blond Jean Pierre RIVES (Casque d’Or), remportait la première victoire de son histoire en Nouvelle Zélande (24 à 19). En 1981, elle réalisait son troisième grand chelem avec le truculent Ezpeletar Peio DOSPITAL, en fer de lance. En 1982, le Comité Côte Basque fournira l’ensemble des trois quart du XV de France pour le tournoi : SALLEFRANQUE (Dax), PARDO, BELASCAIN, PERRIER (Bayonne), BLANCO (Biarritz) et LESCARBOURA (Dax).
En 1987, les Bleus répétaient l’exploit de 1981 juste avant la première coupe du monde de rugby en N.Zélande...

  • Vignette

Une bonne dynamique

Anglet bat Saint Médard en Jalles 34-15 (07-15)
ANGLET - samedi 31 mars 2018 - 16h00
Encore une fois cette saison, le mauvais temps est venu perturber le cours de la partie. Les Angloys débutaient la partie face à ce vent et choisissaient de remonter les ballons à la main. Dès la cinquième minute de jeu, une belle relance de Maxime Ferré trouvait Thomas Chouzenoux en soutien, Brendan Hegarty, Andoni Heguiaphal et enfin Bruno Hiriart qui marquait entre les poteaux. Le match débutait idéalement ; les bleus continuaient sur leur lancée et transperçaient plusieurs fois la défense girondine. Malheureusement, de petites fautes de mains les empêchaient de mener largement au score.
Efficaces en touche, solides en mêlée, les bleus, contre le vent, géraient bien cette mi-temps. Mais, en quatre minutes, les visiteurs, à la surprise générale, passaient devant au score...

  • logo BDC

Le BAR DE LA COTE, partenaire de l’affiche de AORC vs ST MEDARD EN JALLES

La journée, pour regarder le surf, avec un jus de fruit frais ou à l’heure de l’apéritif pour admirer le coucher de soleil avec de délicieux cocktails... Le Bar de la Côte est le lieu idéal pour se retrouver.
Au bout de cette superbe promenade de la plage des basques, le Bar de La Côte vous accueille pour un café, un apéritif, une restauration gourmande... « et toujours un œil vers l’océan et l’autre dans l’assiette ! »
BAR DE LA COTE - Plage de la Côte des Basques - BIARRITZ - 05 59 22 30 67
bardelacotedesbasques.com / facebook.com/bardelacote

  • Vignette-

UN PAS VERS LA QUALIF

Anglet bat Langon 11-06 (05-03)
LANGON - Dimanche 24 mars 2018 - 15h30
Difficile de faire du jeu avec le temps pluvieux et le terrain boueux. Pourtant, les angloys ont mis la main sur ce match et dominaient copieusement le premier acte. Mais voilà, la touche déficiente (une fois n’est pas coutume) et les fautes de mains les empêchaient de valider leurs intentions.
On s’acheminait vers un triste 0 à 0 à la pause quand sur une relance des 22 m, Sébastien Fauqué ajustait un petit coup de pied par-dessus, bien repris par Gillen Larrart sur la ligne médiane ; celui-ci trouvait Simon Pinet à hauteur qui, tel un trois quart centre, fixait et libérait Bruno Hiriart en débordement. Après avoir résisté au retour des défenseurs, celui ci marquait un bel essai récompensant les efforts de toute son équipe. Sébastien Fauqué, pas en réussite (là aussi, une fois n’est pas coutume…), manquait la transformation, en coin, il est vrai...

  • vignette

Désillusion à Orok Bat

Cadets Teulière : AORC 00 – 36 Entente de la vallée d’Ossau
Les cadets retrouvaient Orok bat, mais malgré leurs efforts, ils se sont constamment heurté à la défense bien en place des Béarnais. Plus physiques, plus aguerris, les visiteurs profitèrent des fautes angloyes pour scorer. Les jeunes cadets malgré les résultats ne lâchent rien, et dans l’adversité cette équipe se resserre et progresse....
Juniors Balandrade : AORC 26 – 27 Entente de la vallée d’Ossau
Grosse désillusion pour nos balandrade. Menant très rapidement grâce à un essai d’Andoni Olharan, puis creusant l’écart par le pied de Max Rourre, tout semblait sourire aux jeunes bleus.(19 à 3). Malheureusement quelques mauvais choix les empêcheront de plus creuser l’écart, et juste avant la mi-temps, les Ossalois revenaient à 19 à 10...
Benjamin U12 : Samedi 10 février - Tournoi d’Orthez
Premier match, contre une entente Orthez/Mauléon. Les premières minutes soulignent vite la faiblesse de l’adversaire, les jeunes Angloys l’emportent 11 essais à 0. Deuxième match contre Tarbes. Ce n est pas une légende, ils sont costauds, très costauds et font statut de favoris au vu de leur réputation....

  • Raymond_PENA_1024x626

L’AORC a perdu son soldat de l’ombre

Avec sa discrétion légendaire, notre ami Raymond PEÑA, a quitté les terres blancpignonnaises.
Les nouvelles générations ne connaissent pas Raymond, et pourtant il fut l'un des principaux acteurs qui ont construit et nous ont offert l’AORC. Raymond s’est donné pour le club pendant plus de 40 ans. C’était un soldat de l’ombre, rarement en première ligne, mais toujours au service du club. Il fut alternativement, dirigeant, président de l’école de rugby, président de la commission rugby de l’AO, puis fondateur et secrétaire général de l’AORC. Et enfin pour finir, secrétaire et trésorier du club des anciens. C’était un besogneux, c’était aussi et surtout la mémoire de notre club.
Son parcours à l’AORC fut remarquable, c’est l’exemple même d’un très grand dirigeant. Avec sa disparition une page importante de l’histoire de l’AORC se tourne.
A l’heure où notre club va fêter ses 70 ans, n’oublions jamais ce superbe exemple d’engagement. Que le modèle de Raymond puisse apporter à l’AORC une nouvelle génération de dirigeants aussi dévoués.
L’AORC est triste ce lundi matin. Merci pour tout Raymond, bon vent.
Bernard LATASTE, Président de l'AORC

  • Bouton programme et formulaires 70 ans

Les 70 ans de l’AORC, ca se fête

Les festivités sont lancées. En complément de la SAGA des 70 ans, un nouveau bouton d'accès sur la page d'accueil de notre site a été ouvert pour vous informer de cette grande journée anniversaire !
Vous trouverez, selon votre statut de partenaires, d'abonnés, socios, supporters, amis, sympathisants, voisins, joueurs, anciens joueurs et amoureux de l'AROC... le programme et les formulaires qui vous permettrons d'être parmi nous activement pour cette journée festive : samedi 21 avril 2018.
Des surprises viendront complétées ce programme et nous vous tiendrons informés de tous les détails dans les prochaines semaines. Pour des raisons d'organisations, nous avons mis des dates de clôtures aux inscriptions (banquet et tournoi sportif). Nous vous remercions de votre compréhension et de bien vouloir en tenir compte.
A très vite !
Le comité d'organisation

  • Vignette

Coup double pour les Derby

Anglet bat Saint Jean de Luz 21-15 (12-06)
ANGLET - Dimanche 11 mars 2018- 15h30
Après les mauvaises conditions de ces derniers mois, le soleil était de retour du côté de Saint Jean, ce qui a autorisé le déroulement d’un lever de rideau bien plaisant entre nos jeunes espoirs et ceux du stade Hendayais.
Ce premier derby remporté pas les Angloys a mis le public fort nombreux en appétit pour la revanche annoncée. Au-delà de la « rivalité » entre voisins, c’est bien les places qualificatives qui se jouent dans une poule très serrée où chaque faux pas sera rédhibitoire...

Partenaires